S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Cabane Tchanquée n°3 à La Teste de Buch

Participez à la reconstruction de l'incontournable Cabane Tchanquée n°3 !

Cabane Tchanquée n°3 à La Teste de Buch
missionBernSvg
pinMapSvgLA TESTE DE BUCH - Gironde
147 879
366 000

40%

334 879

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : préserver l'emblème du Bassin d'Arcachon

En 2019, des désordres structurels au niveau de la Cabane Tchanquée n°3 ont été identifiés. Depuis, le bâtiment a connu une dégradation rapide, très visible au niveau des pilotis dont certains ont leur base complètement rongée. Afin d’éviter que le bâtiment ne s’effondre, des travaux de consolidation temporaires ont été réalisés en urgence par la Ville de La Teste de Buch en 2021.

Des recherches sur l’histoire de la cabane et son évolution architecturale dans le temps ont permis de réaliser un inventaire de la cabane et d’identifier les éléments pouvant être réutilisés dans le cadre de la reconstruction. Les photographies d’époque démontrent que la forme de la cabane a peu évolué dans le temps. Les modifications observées entre sa construction et aujourd’hui concernent principalement les pilotis (à l’origine tous en bois mais qui ont pour certains été remplacés par du béton dans les années 1970), l’aspect de la balustrade, le sens de l’escalier et la taille de l’appentis.

Le projet de reconstruction, porté par la Ville et le Conservatoire du littoral, respectivement gestionnaire et attributaire, vise à retrouver l’authenticité de la cabane d’origine : cabane et pilotis en bois, peinture rouge pour la balustrade, sens d’origine de l’escalier. L’aspect de la toiture et du bardage sera conservé. Certains éléments d’origine (menuiseries, mobilier intérieur, objets anciens témoignant des activités de pêche et de chasse) pourront être conservés et mis en valeur.

Les bois seront issus de filières courtes, sauf pour ce qui concerne les pilotis qui seront nécessairement en bois exotique compte-tenu de leur immersion dans l’eau de mer. Le platelage et les coursives (terrasse) seront en chêne et robinier. Des démarches sont en cours afin de pouvoir utiliser du pin maritime issu de la forêt usagère incendiée cet été pour tous les autres éléments. Du bois brulé noir pourra être utilisé pour le bardage, ce qui permet de se passer de produits de traitement et de peinture.

  • Mars 2023

    Lancement de la collecte de dons

  • Septembre 2023

    Sélection par la Mission Patrimoine

  • Octobre 2023

    Début des travaux de déconstruction/reconstruction

  • Mai 2024

    Fin des travaux

Le lieu et son histoire : la cabane "aux volets rouges"

S’il existe aujourd’hui deux Cabanes Tchanquées, à l’origine il n’y en avait qu’une, construite en 1883 par un ostréiculteur dénommé Martin Pivert. Mais, frêle cabane posée sur de simples pilotis en bois, elle fût détruite en 1943 par une tempête.

La construction de la Cabane Tchanquée n°3, dite « aux volets rouges », débuta deux ans après cette tempête, en 1945 grâce à un charpentier nommé René Landry, arcachonnais d’origine Suisse (ce qui explique peut-être la couleur rouge des volets ?) à quelques pas seulement de la première cabane dont il est encore possible aujourd’hui de distinguer, émergeant du sable, la base de ses pilotis en bois. Sa voisine, la Cabane Tchanquée n°53, dite « aux volets blancs » a quant à elle été construite peu après, en 1948.

Contrairement à ce que l’on croit, ces deux Cabanes Tchanquées n’ont pas servi à surveiller les parcs à huîtres mais ont été les témoins d’activités de villégiature telles que la chasse traditionnelle ou la pêche à pied comme peuvent en témoigner les descendants de leurs bâtisseurs.

La présence de la Cabane Tchanquée n°3 participe pleinement à la qualité paysagère et architecturale du site classé de l’Ile aux Oiseaux. La reconstruction de cette cabane emblématique contribue à la préservation d’un ensemble paysager remarquable.

Nathalie Madrid, Déléguée de rivages Aquitaine - Conservatoire du littoral

Comment imaginer le Bassin d’Arcachon et l’Ile aux Oiseaux sans les deux célèbres Cabanes Tchanquées ? Il faut sauver ce patrimoine emblématique de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Patrick Davet, Maire de La Teste de Buch, Conseiller Départemental de Gironde

La présence de la Cabane Tchanquée n°3 participe pleinement à la qualité paysagère et architecturale du site classé de l’Ile aux Oiseaux. La reconstruction de cette cabane emblématique contribue à la préservation d’un ensemble paysager remarquable.

Nathalie Madrid, Déléguée de rivages Aquitaine - Conservatoire du littoral

Comment imaginer le Bassin d’Arcachon et l’Ile aux Oiseaux sans les deux célèbres Cabanes Tchanquées ? Il faut sauver ce patrimoine emblématique de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Patrick Davet, Maire de La Teste de Buch, Conseiller Départemental de Gironde

La mobilisation : une commune engagée pour sauver son patrimoine

La Cabane Tchanquée n°3 a été occupée jusqu’en 2019 par un particulier bénéficiant d’une Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT). Cette cabane n’a donc jamais été ouverte au public. Quant à la Cabane Tchanquée n°53, depuis sa reconstruction en 2007, elle est ouverte aux classes de CM2 de la Ville de La Teste de Buch et au grand public à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine.

Un projet de valorisation a donc été co-construit par la Ville de La Teste de Buch et le Conservatoire du littoral. Il vise à ouvrir la Cabane Tchanquée n°3 pour la première fois au public, en articulation avec la Cabane Tchanquée n°53.

Avec leur faible jauge d’accueil (19 personnes au sein de chaque cabane) et leurs conditions d’accès contraintes par les marées, les Cabanes Tchanquées ne peuvent pas prétendre à devenir une destination de tourisme de masse. L’expérience de leur découverte progressive et immersive sera préservée.

La Cabane Tchanquée n°53 accueillera des ateliers d’éducation à l’environnement (valorisation de la faune et de la flore de l’Ile aux Oiseaux). La Cabane Tchanquée n°3 proposera des visites tournées vers l’histoire des Cabanes Tchanquées et plus globalement du Bassin d’Arcachon.

Les partenaires

Autel
Eglise Notre-Dame de Vitré © Wikipédia
Partager ce projet
Mise à jour le 02/04/2024
missionBernSvg

La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

Découvrir la Mission Patrimoine

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org