Petit village typique de l’Ardèche des plateaux, situé à 1 250 m d’altitude, Loubaresse est la plus petite commune du Département de l’Ardèche. Au carrefour des Cévennes Ardéchoises et du Massif Central,  le village est depuis très longtemps un lieu de passage fréquenté, au cœur d’un réseau de chemins de randonnée.

Très sensibilisé par la mise en valeur de son patrimoine, la commune a déjà mené deux opérations de réhabilitation : la restauration de 200 m² de terrasses en pierres sèches dans le cadre d’un chantier d’insertion et avec la participation d’élèves du lycée technique de Chomerac ; la restauration du lavoir et de la fontaine.

Le conseil municipal souhaite maintenant réhabiliter la calade en pierres sèches, dernier vestige des rues ancestrales, située au centre du village entre l’église, les deux  fontaines, le four communal, le lavoir  et la bâtisse traditionnelle du Bistrot de Pays «  Le Pégan ». Elle reste un lieu de passage important aussi bien pour les autochtones  que pour les randonneurs ou visiteurs ; et devient même conviviale et festive en se transformant en théâtre à ciel ouvert les soirs de foire. S’il existe des lieux qui font mémoire, la calade est bien un de ces endroits qui ont le pouvoir de nous faire remonter le temps. Avec un peu d’imagination on entend presque les discours des femmes à la fontaine et au lavoir, les cris des enfants revenant de l’école, les sabots des mules et des brebis frappant le sol ; nous viennent aux narines des odeurs de pain frais et de fumée de bois de hêtre et en fermant les yeux voilà que les muletiers, leurs outres bien remplies, nous font des clins d’œil…..

En réhabilitant cet endroit nous souhaitons faire partager à la fois notre patrimoine « bâti » mais aussi notre patrimoine «mémoriel » celui qui se transmet de génération en génération.

 
La calade de Loubaresse, construite pour réduire le ravinement des ruelles très pentues lors des fortes pluies, a toujours été un lieu de passage, de rencontres et d’échanges pour les villageois.

Les anciens se rendaient à la fontaine ronde chercher l’eau fraiche ; les femmes allaient au lavoir avec leur corbeille en osier, le savon de Marseille et leur  battoir. Le pain de seigle était cuit tous les quinze jours dans le four.

Les jours de foires, le bétail était parqué dans des « clèdes » (parcs à animaux) tout autour de la calade. Les paysans et les maquignons faisaient la « patcho » (conclusion de vente) en se tapant sur les mains. Le colporteur, avec sa boite sur le dos, apportait nécessaire à couture et autres objets sans oublier les marchands d’habits, bérets, chapeau…. Ce jour-là, chaque maison faisait auberge avec ,comme seul menu ,de la tête de veau. A midi quand l’Angélus sonnait tout le monde s’arrêtait pour réciter la prière, les hommes ôtant bérets et chapeaux.

Si les villageois se croisaient en ce lieu, nombreux étaient aussi les animaux qui les accompagnaient. Loubaresse a toujours été un pays de muletiers.

En juin et septembre, les troupeaux transhumants de plus de 2 000 têtes, traversaient le village en passant par la calade laissant derrière eux leurs cagarelles (crottes).

Aujourd’hui, la calade continue toujours à être un lieu de passage à l’abri des véhicules motorisés, un peu rude à la montée mais riche de son passé.

Médias

Nature des travaux

La calade en pierres sèches a été dégradée au cours du temps en particulier lors d’importants épisodes cévenols. Des pierres ont été en partie déchaussées, la calade est en partie recouverte de terre et de végétation. Lors d’épisodes de fortes pluies, les eaux s’infiltrent dans le bâtiment adjacent.

 

Vocation du site

 La commune de Loubaresse poursuit plusieurs objectifs :
-  diversifier l’attractivité touristique pour conforter l’activité économique existante et en devenir : Bistrot de Pays ouvert à l’année, table et chambres d'hôtes, agriculture avec vente directe à la ferme, artisanat...
- participer au développement de la filière des Muraillers- Caladeurs en Ardeche

 1/ L’attractivité touristique :
Avec ce projet de réhabilitation, la commune continue à mettre en valeur son patrimoine : le village est accueillant et attractif, on a envie de le découvrir.
En réhabilitant cet endroit elle souhaite mettre en avant son histoire locale quotidienne qui montre la vie des montagnards d’autrefois sur une terre rude mais accueillante. Elle envisage pour cela d’installer dans l’ancienne cabine téléphonique (construite en pierres, sur le bord de la calade) une borne audio/vidéo de découverte et des panneaux explicatifs.

La commune continuera à travailler avec l’Association La Loubaressienne qui organise les animations du village, en privilégiant ce lieu pour les pièces de théâtre jouées par les acteurs loubaressiens lors de notre célèbre foire du 18 août.

2/ Développement de la filière des muraillers-caladeurs

Le principe de ce chantier sera basé sur l’organisation de plusieurs stages de formation des volontaires-stagiaires, encadrés par les muraillers professionnels Ardéchois.

 

Le conseil municipal de la commune porte ce projet. Il est composé de 7 conseillers municipaux, quatre actifs et 3 retraités. La commune n’a pas d’employé municipal (hormis une secrétaire à temps partiel). Le bénévolat permet de faire vivre notre commune.

Ils ont tous envie de transmettre à la fois ce qui a fait le passé des Loubaressiens, mais aussi de laisser aux habitants de demain un village fier de son passé et tourné vers l’avenir.

Partenaires

  • Commune de Loubaresse

    M. Julien GOUBE - Maire
    Mairie - 07110 LOUBARESSE
    04 75 88 96 93
    mairieloubaresse@wanadoo.fr

  • Département d'Ardèche

    Clémentine PERNOT - Chargée de mission Patrimoines culturels
    Département de l'Ardèche DGA Attractivité et Territoires . Direction de la Culture Hôtel du Département . BP 737 . 07007 Privas cedex
    04 75 66 79 14
    Site web
    cpernot@ardeche.fr

  • Fromagerie les Caprioles


    07110 Loubaresse

  • Atelier Artizanath


    07110 Loubaresse

  • Bistrot de Pays le Pegan


    07110 Loubaresse

  • Table d'hôtes


    07110 Loubaresse

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vos contreparties

  • de 5 à 49€
    ou plus

    Photos numériques du site

  • de 50 à 74€
    ou plus

    Photographies numériques du site + 4 picodons de la fromagerie Les Caprioles

    OU

    Photographies numériques du site + bon de 8€ pour l’achat d’un objet artisanal fabriqué par l’atelier du village Artizanath

  • de 75 à 99€
    ou plus

    Photographies numériques du site + 5 picodons

    OU

    Photographies numériques du site + bon d’achat de 10€ pour un objet d’Artizanath

  • de 100 à 149€
    ou plus

    Photographies numériques du site + un repas au Bistrot de Pays du village (produits locaux)

    OU

    Photographies numériques du site + bon d’achat de 15€ pour un objet d’Artizanath

    OU

    Photographies numériques du site + bon d’achat 15€ chez Caprioles

  • de 150 à 199€
    ou plus

    Photographies numériques du site + un repas le soir aux chandelles à la table d’hôtes du village avec chanson de la patronne

  • de 200 à 299€
    ou plus

    Photographies numériques du site + 2 repas au Bistrot de Pays du village (produits locaux)

  • 300€
    ou plus

    Photographies numériques du site + 2 repas le soir aux chandelles à la table d’hôtes du village avec chanson de la patronne

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine