S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Calvaire de Knœrsheim dans le Bas-Rhin

Participez à la restauration du calvaire de Knœrsheim

Calvaire de Knœrsheim dans le Bas-Rhin

© Calvaire de Knoersheim

pinMapSvgKNOERSHEIM - Bas-Rhin
3 395
5 500

61%

3 895

Définition des montants

Collecte terminée
Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
Partager ce projet

Le projet : la volonté de restaurer à l'identique

L’ensemble est composé d’un socle en grès rose et d’un christ en grès blanc. Si la partie basse présente uniquement des traces d'usures liées au temps, la partie haute est très dégradée avec de nombreuses fissures et éclatements.
D'ailleurs, au cours de cet hiver le visage du Christ s’est détaché et les bras ainsi que les extrémités de la croix menacent de tomber.

Une première restauration a certainement été entreprise en 1912 par un certain AUEN. Toutefois, elle n'a pas semblait d'une qualité suffisante pour empêcher la dégradation de l'ensemble. Aujourd'hui, seule une réfection complète à l’identique peut être envisagée.

La réfection est confiée à M. Probst Thomas qui restaurera la partie inférieure et reproduira à l’identique le Christ et la Croix à partir d’un bloc en grès blanc de Bust.

  • Octobre 2021

    Début de la restauration du calvaire

  • Juillet 2022

    Fin de la restauration et remise en place du calvaire

Le lieu et son histoire : l'édification d'un calvaire, un acte de dévotion

Les croix érigées dans nos campagnes sont les témoins d’une profonde ferveur religieuse de nos aïeux. Elles étaient souvent aux carrefours des routes, pour protéger le voyageur, visibles et accessibles par le plus grand nombre. L'élévation d'une croix par une famille dans l'un de ses champs, proche de la route, était considérée comme un acte de grande dévotion et de générosité. Des processions pouvaient exister dans l'année, de l'église paroissiale aux différentes croix dispersées en campagne.

Chaque croix à son histoire bien particulière, mais elle est difficile à connaitre du fait que l’élévation se faisait le plus souvent sans documents écrits et que les inscriptions sont aujourd’hui pour la plupart illisibles.

C'est également le cas pour notre calvaire situé au niveau du 11 rue principale. D'après les inscriptions encore lisibles, le monument daterait de 1876, ce qui corrobore le fait qu'il était à l'extérieur du village lors de son édification. Un nom semble apparaitre, JOHANNES CASPAR, dont on peut penser qu'il est à l'origine de son édification. La commune mène son enquête et consulte ses registres afin d'en retrouver une trace.

La mobilisation : Une commune fière de son patrimoine

La commune de Knœrsheim est fière de son patrimoine, c'est pourquoi après la restauration du calvaire, une demande sera faite à l'Office de Tourisme de la Moessig et du Vignoble afin que l'édifice soit mentionné sur leur site touristique. Une mise en valeur par éclairage nocturne est également envisagée.

Une visite en-cours des travaux est prévue pour les donateurs.

Partager ce projet
Mise à jour le 22/05/2024

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org