La richesse du site qui abrite Notre Dame de Consolation, haut-lieu du patrimoine historique, culturel et environnemental de Franche-Comté, n’échappe pas aux visiteurs.
Ce domaine de 200 ha, intégré au périmètre Natura 2000 et à la Zone Naturelle d’Intérêt Écologique, Faunistiques et Floristiques laisse place aux sapins, aux barres rocheuses, aux cascades et rivières, au sentier creusé dans le tuf, mais surtout, -au confluent du Dessoubre et du Lançot-, à une impressionnante demeure qui a évolué avec ses occupants.
Entre histoire et légende, il faut retenir que le culte marial s’est enraciné dans le Val dès la fin du moyen-âge, entraînant l’installation des frères Minimes au XVII siècle, puis la création d’un petit séminaire en 1830.
L’implication des habitants à chaque époque, et pour la réouverture en 1920, traduit non seulement une profonde dévotion mariale, mais la volonté de conserver à ce site toute sa richesse pour les générations à venir.
1978 sonne la fermeture du séminaire et la création de la Fondation du Val de Consolation. Locataire des lieux, l’association « Artisans de Paix » en assure l’animation.
Aujourd’hui, ces lieux nécessitent de lourds travaux d’entretien et de rénovation.

Médias

Nature des travaux

Aujourd’hui, sa survie nécessite des travaux conséquents au niveau du clocher et de la nef :
Clocher :
Restauration des maçonneries de la tour du clocher.
Démontage et remontage d’un contrefort.
Reprise des maçonneries en remplaçant les joints ciment par des joints à la chaux.
Remplacement de pierres du parement.
Nef :
Dépose de la couverture existante.
Renforcement de la charpente.
Mise en œuvre d’une couverture en tuiles plates.
Le coût estimatif des travaux est de 1 179 608 € HT

Vocation du site

La Chapelle, de style jésuite, date de 1682. Elle attire l’attention par ses boiseries, ses vitraux et tableaux qui racontent l’histoire, mais elle demande une restauration urgente à l’extérieur mais aussi à l’intérieur, de même que l’orgue qui retrouvera ses accents musicaux. Ce lieu ouvert accueille de nombreux visiteurs qui s’attardent devant le tableau de Notre Dame de Consolation, les habitants du territoire proche ou de passage pour assister aux offices, le 15 août par exemple, et les Anciens pour leurs journées d’amitié.

Aussi, La Fondation du Val de Consolation, le Diocèse de Besançon et l’Association des Anciens et Amis de Notre Dame de Consolation ont décidé d’unir leurs efforts et de trouver les financements nécessaires aux travaux pour la Chapelle.

Partenaires

  • Association les anciens et amis de Notre Dame de Consolation




faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine