S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Les peintures murales de la chapelle du Dougilard à Soudan

Découvrez le projet de restauration de ces peintures murales du XVème siècle, véritable joyau culturel

Les peintures murales de la chapelle du Dougilard à Soudan
missionBernSvg

© Mme Le Rest et Mme Karen Chauve

pinMapSvgSOUDAN - Loire-Atlantique
710
3 000

23%

51 846

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : restaurer cette chapelle pour la rendre accessible à toutes et à tous

Cet édifice est marqué par l'usure du temps. Avant la réfection du toit en 2014, les infiltrations ont endommagé les enduits en plâtre de la voûte et des murs. Les propriétaires actuelles achètent le site en 2021 et découvrent par hasard en 2022 des peintures murales du XVème siècle, cachées sous l’enduit de plâtre et de brique. D’apparence modeste, cette chapelle recèle un trésor historique qui attend d’être mis au jour.

Depuis la découverte des peintures murales, le projet a évolué afin de préserver ces peintures du XVème siècle. Cette découverte est extrêmement importante pour la Loire-Atlantique où les peintures médiévales sont rares à cause des très nombreuses reconstructions des églises du diocèse de Nantes au XIXème siècle. Elle lui donne une place essentielle dans l’histoire de la peinture murale médiévale en France.

Ainsi, différents travaux sont prévus, notamment la mise au jour et la restauration des nombreuses peintures murales, ainsi que la réfection des enduits. Mais également la restauration du clocher, la réparation de la charpente, la restauration des baies, la pose de nouveaux vitraux, la restauration de l'autel, l'installation de panneaux historiques à l'extérieur et l’aménagement d’un escalier d’accès.

  • Février 2024

    Démarrage des travaux et sélection par la Mission Patrimoine

  • Décembre 2025

    Fin des travaux

Le lieu et son histoire : un trésor caché à dévoiler

Le site du Dougilard prend place sur les abords de la voie antique romaine « de Carhaix à Angers ». La chapelle fut fondée au XIIème siècle avec le prieuré Saint Barthélémy du Dougilard, pour les bénédictines de l’abbaye de Nyoiseau. La dernière moniale connue, Françoise de Bouillé, est mentionnée dans les archives en 1546. En 1860, la municipalité de Soudan réduit la superficie de la nef de moitié et répare la toiture. En 1891, l'intérieur est renové et l'autel est installé.

La chapelle actuelle correspond sans doute au chœur du sanctuaire originel. Cette chapelle est de style roman et possède un oculus en schiste qui daterait du XVe siècle.

Les peintures, d'après les spécialistes, datent de la fin du XVe siècle. Peut-être qu'elles ont intégré à l'époque un projet de rénovation plus vaste de l'édifice incluant également la charpente. En effet, ce type de charpente, dit « armoricain », était en vogue dans le massif armoricain entre le 14e et le 16e siècle. La restauration de ces peintures confirmera peut-être cette hypothèse.

Valoriser ce patrimoine et créer du lien social.

Un membre de l'association les Amis du Dougilard 

La mobilisation : des propriétaires engagés pour la sauvegarde d'un édifice à la richesse insoupçonnée

Les propriétaires souhaitent valoriser ce patrimoine et créer du lien social. Pour cela, les deux personnes ont créé l’association « Les Amis du Dougilard » qui compte déjà une vingtaine de bénévoles. Son objectif est de sauvegarder ce lieu atypique, tout en faisant du site un lieu de loisirs et de convivialité, de création artistique et de diffusion culturelle.

Ainsi depuis 2021, de nombreuses animations ont déjà été organisées tout au long de l’année pour faire connaître ce site au plus grand nombre : expositions, spectacles, concerts, théâtre…

Dans une démarche de préservation et de valorisation des lieux, l'association mène également des recherches pour documenter l’histoire du site. Enfin, située à une soixantaine de mètres d’une voie verte, la chapelle pourra devenir un réel point d’intérêt pour cette commune.

Partager ce projet
Mise à jour le 10/03/2024
missionBernSvg

La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

Découvrir la Mission Patrimoine

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org