• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Chapelle du Manoir de Penlan à Plourin-lès-Morlaix

    Soutenez le projet afin de permettre à cette chapelle du XVIIe siècle de continuer à vivre et retrouver son clocher !

    Chapelle
    Manoir
    Chapelle du Manoir de Penlan à Plourin-lès-Morlaix

    © Chapelle du Manoir de Penlan © M. et Mme Berthou

    pinMapSvgPlourin-lès-Morlaix
    16 270
    75 000

    21%

    16 270

    Définition des montants

    Collecte terminée
    Le projet
    Les commentaires
    1
    Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
    Partager ce projet

    Le projet : sauvegarder une chapelle et restaurer une partie du manoir dont elle dépend

    Votre soutien est indispensable afin de restaurer et conserver la chapelle Saint-Bernard, dépendante du manoir de Penlan dont elle garde l’entrée de l’allée et située à Plourin-les-Morlaix. L’affaissement du terrain et le poids de la charpente ont créé d’importantes fissures qui menacent actuellement la survie de l’édifice. Les travaux consistent en la dépose de la toiture et de la charpente, puis la reprise de la maçonnerie et le remplacement des sablières. Trois poutres transverses seront posées avant de remonter la charpente restaurée ainsi que la toiture en ardoise des Monts d’Arrée. La réinstallation du clocheton, démonté en 1996 après une tempête, et la pose de vitraux complèteront le chantier. Ce projet comprend également la consolidation et la restauration partielle de la charpente du pavillon Louis XIII du manoir, bel exemple de charpente du XVIIème siècle du type « à échelle », très rare en Bretagne.

    • Construction de l'édifice

      Première moitié du XVIIe siècle

    • Lancement de l'appel à dons

      Printemps 2020

    • Début des travaux

      Juillet 2020

    Le lieu et son histoire : une chapelle liée à une source miraculeuse

    Nichée au bord d’un bois qui dévale vers le Queffleuth, rivière qui séparait autrefois les évêchés de Tréguier et de Léon, cette petite chapelle datant de la première moitié du XVIIème siècle a été construite sur une source miraculeuse. Celle-ci réapparaît en contrebas dans une prairie non loin d’un beau lavoir. On venait puiser de l’eau avec une coquille Saint-Jacques pour guérir les enfants atteints de maladie de langueur. La chapelle a gardé son architecture classique avec son bâti soigné, ses deux pignons surmontés de chevronnières sculptées, celui de l’ouest percé d’un oculus. Deux portes y donnent accès avec chacune leur propre bénitier.
    On a dit la messe à Saint Bernard jusque dans les années 1940, et on y pouvait voir il y a encore une quarantaine d’années une belle statuaire, des habits sacerdotaux ainsi qu’une curieuse cloche tibétaine qui servait à rythmer les offices.

    La mobilisation : retour à une vocation cultuelle

    Une fois restaurée, la chapelle devrait retrouver sa vocation religieuse. Elle sera également ouverte aux promeneurs qui la découvriront au bord du sentier de randonnée ou du parcours de VTT qui passent devant son chevet.

    Les partenaires

    Yvan Roux
    La Sauvegarde de l'Art Français
    http://sauvegardeartfrancais.fr
    Partager ce projet
    Mise à jour le 08/04/2022

    Vous aimerez aussi

    Voir tous les projets

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact