S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

Chapelle Notre Dame du Château à Saint-Just-en-Chevalet

Aidez à la sauvegarde de la chapelle Notre Dame du Château et de ses fresques !

Chapelle
Chapelle Notre Dame du Château à Saint-Just-en-Chevalet

© Robert.Maréchal

pinMapSvgST JUST EN CHEVALET - Loire
10 450
25 000

41%

35 450

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Restaurer la chapelle pour conserver les fresques

Jusqu'au 30 septembre 2023, la Fondation du patrimoine octroiera 1 € pour 1 € collecté pour ce projet dans la limite de 10 000 €

Des fresques d'art notamment du XIe siècle, abritées à l’intérieur de la chapelle, sont en péril ! Il est devenu urgent d’intervenir sur la chapelle et la toiture du clocher.

Il est ainsi nécessaire de refaire les enduits, la couverture du clocher, intervenir sur les cloches, traiter des abergements, drainer les eaux en pied de façade, la structure des murs et le beffroi sont aussi à conforter. Un éclairage de mise en valeur est prévu. Il s'agit d'une première tranche priorisée dans l'ordre des urgences.

L'objectif est donc d'une part de mettre en valeur l'édifice, de le restaurer car il est sujet à de graves menaces techniques, et d'autre part de permettre la conservation des fresques.

L'histoire de la Chapelle

La chapelle Notre-Dame est située au sommet d’un promontoire, le « Pez Comtal » qui domine le ruisseau du Ban. Elle s’érige sur le versant sud-ouest, en contrebas des ruines du château et son existence pourrait remonter au moins à la fin du XIème siècle. Au fil du temps plusieurs évolutions architecturales se sont faites notamment au XVe et XVIIe.

Le décor intérieur comporte les armes des ducs de Bourbon qui vendent le site au début du XVIe siècle. Ainsi le chevet et le décor «gothique» peuvent être situés dans la deuxième moitié du XVe siècle. L’abbé Verchery cite deux grands événements : le sacre de l’archevêque de Lyon M. Antoine d’Albon le 5 octobre 1564 et les funérailles d’Anne d’Urfé le 24 juin 1621.

Le décor de 1671 de l’artiste Gay, dont le commanditaire n’est pas connu, marque un moment important de l’histoire de l’édifice. Le déclin de la famille d’Urfé portera à la mise en vente de toutes leurs propriétés en 1763, y compris La Chapelle. En 1766, le marquis Antoine-Louis-Hector de Simiane en devient propriétaire. C’est à cette période que le château est démoli et remplacé par le château actuel.

En 1781 le nouveau château et La Chapelle deviennent, jusqu’à la veille de la révolution, propriété de la famille Meaux. Pendant la révolution les fidèles cachèrent le mobilier par précaution. Le 2 février 1796 le citoyen, Romain Perret, achète La Chapelle. Il en fait don à la commune le 2 février 1840.

Par arrêté du 8 mars 1982 la chapelle a été inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques dans sa totalité.

Robert De Niro Sénior, artiste peintre, a demeuré à Saint-Just-en-Chevalet dans les années 1960. Il est le père du célèbre acteur du même nom et prénom. Il habitait le quartier et a peint une de ses œuvres majeures, qui fut exposée dans les plus grands musées du monde « Vue de ma fenêtre ». On y voit le clocher de la chapelle en premier plan.

Cette chapelle nous relie à l'histoire notamment de la famille d'Urfé; Elle est en elle-même un patrimoine à l'histoire remarquable et abrite des fresques à absolument conserver. Le peintre Robert DE NIRO père du célèbre acteur au travers de son œuvre « Vue de ma fenêtre» a pu faire voyager la chapelle dans les musées du monde entier.

Christiane Mathevet

Cette chapelle inscrite à l'inventaire des monuments historiques présente notamment des décors peints et des éléments de mobilier de grande valeur. Un diagnostic général a permis d'établir un programme et un phasage de travaux sur le long terme. [...]

Laurent Voley, maître d'oeuvre du projet de restauration

[Suite] L'opération programmée, prioritaire pour l'assainissement de l'édifice, a pour objet de restaurer le clocher, toiture, façades et beffroi, et de créer un drain en façade nord. Les travaux seront réalisés par des entreprises qualifiées pour la restauration des monuments historiques.

Laurent Voley, maître d'oeuvre du projet de restauration

Il nous faut absolument intervenir pour préserver cet édifice et ses magnifiques fresques. Nous pouvons en faire une vitrine du Pays d'Urfé et même un promotion au-delà de notre territoire.

Pascal Poncet, maire de Saint-Just-en-Chevalet

Cette chapelle nous relie à l'histoire notamment de la famille d'Urfé; Elle est en elle-même un patrimoine à l'histoire remarquable et abrite des fresques à absolument conserver. Le peintre Robert DE NIRO père du célèbre acteur au travers de son œuvre « Vue de ma fenêtre» a pu faire voyager la chapelle dans les musées du monde entier.

Christiane Mathevet

Cette chapelle inscrite à l'inventaire des monuments historiques présente notamment des décors peints et des éléments de mobilier de grande valeur. Un diagnostic général a permis d'établir un programme et un phasage de travaux sur le long terme. [...]

Laurent Voley, maître d'oeuvre du projet de restauration

[Suite] L'opération programmée, prioritaire pour l'assainissement de l'édifice, a pour objet de restaurer le clocher, toiture, façades et beffroi, et de créer un drain en façade nord. Les travaux seront réalisés par des entreprises qualifiées pour la restauration des monuments historiques.

Laurent Voley, maître d'oeuvre du projet de restauration

Il nous faut absolument intervenir pour préserver cet édifice et ses magnifiques fresques. Nous pouvons en faire une vitrine du Pays d'Urfé et même un promotion au-delà de notre territoire.

Pascal Poncet, maire de Saint-Just-en-Chevalet

Cette chapelle nous relie à l'histoire notamment de la famille d'Urfé; Elle est en elle-même un patrimoine à l'histoire remarquable et abrite des fresques à absolument conserver. Le peintre Robert DE NIRO père du célèbre acteur au travers de son œuvre « Vue de ma fenêtre» a pu faire voyager la chapelle dans les musées du monde entier.

Christiane Mathevet

Cette chapelle inscrite à l'inventaire des monuments historiques présente notamment des décors peints et des éléments de mobilier de grande valeur. Un diagnostic général a permis d'établir un programme et un phasage de travaux sur le long terme. [...]

Laurent Voley, maître d'oeuvre du projet de restauration

La commune et l'association ensemble dans la sauvegarde de ce patrimoine

Souhaitant sauvegarder son patrimoine, la commune fait appel à tous ceux qui souhaitent aider à la restauration de la chapelle St Just. Le but étant de faire revivre ce patrimoine avec des visites et des évènements autour du patrimoine et de l’histoire grâce à l’animation de l’association "Notre Dame du Château" forte d’une cinquantaine d’adhérents. La promotion du site sera également faite lors de manifestations extérieures au territoire.

Partager ce projet
Mise à jour le 28/12/2023

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impot sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org