CHAPELLE TEMPLIERE DE LIBDEAU A TOUL

La chapelle de Libdeau s’inscrit dès l’origine, au XIIe siècle, dans une commanderie rurale destinée à produire des revenus pour financer l’activité de l’ordre du Temple. La chapelle a trouvé son apogée architecturale au XIIIe siècle, dans un style de transition entre les styles romans et gothiques lorrains.

Voisinant le grand chantier de construction de la cathédrale de Toul, elle en hérite discrètement quelques caractéristiques. Son portail, déposé au Musée lorrain, présente sur son tympan un groupe en bas relief représentant une vierge à l’enfant accompagnée de deux anges portant des encensoirs.

Dans sa longue histoire, la commanderie a été gérée, à la fin du XVIIe siècle, par un commandeur de l’ordre de Malte, Gaspard de Pernes. Il nous a légué une formule de baume cicatrisant, toujours disponible : le baume du commandeur.

Médias

Nature des travaux

Une première souscription a été menée avec la Fondation du patrimoine en 2012 afin de mettre la chapelle hors d’eau et stopper sa ruine. Aujourd’hui, l’association est prête à engager sa restauration sous la maitrise d’oeuvre d’un architecte du patrimoine.

La présente souscription porte sur la sécurisation de l’édifice, son assainissement, des démolitions d’ajouts et la réalisation d’actions d’archéologie préventive. Le coût des travaux pour ces 2 premières tranches s'élève à 259 531 € TTC.

Vocation du site

Cinq autres tranches de travaux suivront afin de faire de cette chapelle un lieu à visiter, permettant d’accueillir des activités culturelles ainsi que des conférences et séminaires. Le projet a également vocation à ouvrir le chantier aux artisans des métiers du patrimoine mais aussi à des chantiers bénévoles et à d’autres projets universitaires, artistiques et citoyens.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine