Le château de Bouteville a été l’une des plus importantes places fortes de Charente au Moyen Age et l’un de ses plus fastueux châteaux au XVIIe siècle. Délaissé depuis le XIXe siècle, il vient d'être sélectionné dans le cadre de la mission Bern "patrimoine en péril" et un grand chantier s'ouvre aujourd'hui pour le sauvegarder. Vous pouvez participer à la réhabilitation du château de Bouteville en faisant un don.

Sélectionné dans le cadre de la mission Bern aux côtés de 250 autres monuments pour bénéficier des financements issus du loto et des jeux de grattage « Mission patrimoine », le château de Bouteville a été retenu en raison de son intérêt patrimonial, mais aussi de l’urgence de sa préservation. Il est le seul monument en Charente à avoir été sélectionné dans le cadre de cette mission.

Le soutien financier qui sera alloué au château de Bouteville dans le cadre de la mission Bern n’est pas connu à ce jour. Il dépendra du succès du loto et des jeux de grattage, dont les résultats finaux seront connus en fin d’année. Ce soutien comprendra une part fixe, mais aussi un bonus lié au résultat de la collecte.   

Classé monument historique en 1984, le château de Bouteville est un élément majeur du patrimoine historique du pays du cognac. Au coeur de la région de Grande Champagne (1er cru du cognac), il domine la plaine et les vignes.

Occupée dès l’époque gallo-romaine pour sa position dominante, la colline est fortifiée au milieu du IXème siècle par les premiers comtes d’Angoulême pour se protéger des incursions des vikings. La forteresse sera reprise pendant la guerre de Cent ans par les français en 1392 puis rasée. C’est Jean d’Angoulême, dit le bon comte Jean et grand-père de François 1er, qui terminera la construction d’un nouveau château.  Bouteville a été à plusieurs reprises ravagée au cours des luttes opposant les comtes d’Angoulême et le duc d’Aquitaine Richard Cœur de Lion, futur roi d’Angleterre. Au milieu du XIVe siècle, Bouteville passe aux mains des anglais. Edouard de Woodstock, également connu sous le surnom du Prince Noir, y séjourne alors régulièrement et il fait consolider les murs d’enceinte.

 En 1540, la seigneurie de Bouteville revient à Claude de Montmorency. Bien qu’ils ne soient restés à Bouteville qu’une dizaine d’années, les Montmorency vont imprégner la mémoire de Bouteville en prenant le nom de Montmorency-Bouteville. Au XVIème siècle, le château sera de nouveau un site stratégique que se disputeront catholiques et protestants. Lui aussi terminera le siècle en ruines. En 1593, la seigneurie de Bouteville est engagée à Bernard Béon du Massés, gouverneur général de l’Aunis, Saintonge, Angoumois et Limousin. Plutôt que de relever l’ancienne forteresse, il fait construire le château actuel dans un style propre à l’Angoumois. C’est un château d’agrément, qui présente encore quelques éléments de défense : ponts-levis, échauguette, meurtrières. La construction s’achève en 1624. Les Béon du Massés Luxembourg occuperont Bouteville pendant plus de 130 ans.

En 1726, la seigneurie passe à Henri de Bruzac Hautefort, conseiller du roi. Il réalise de nombreux travaux de modernisation du château : suppression des ponts-levis, de l’échauguette, reconstruction de l’aile d’habitation au nord et de l’aile des communs à l’ouest. Par la suite, la gestion du domaine est confiée aux fermiers qui attachent peu d’importance à l’entretien du château, d’autant plus qu’en 1773, le comté d’Angoulême et la seigneurie de Bouteville tombent dans l’apanage du comte d’Artois, frère de Louis XVI. Ce n’est qu’en 1787 que le comte d’Artois prend possession du domaine, le château est déjà en très mauvais état. D’importants travaux sont entrepris dès 1788, mais le comte d’Artois part en exil en juillet 1789 et le château est réquisitionné comme bien national en 1791.

En 1793-1794, il sert de prison pour plus de 300 prisonniers de guerre en majorité espagnols. En 1803, il est vendu comme bien national à Antoine Marcombe, marchand à Angoulême. Pendant tout le XIXème siècle, la famille Marcombe vend les pierres du château: macarons du crénelage, gargouilles, œil-de-bœuf, cheminées, etc. Les plus belles pièces serviront à embellir le château de Bourg-Charente et le logis de Flaville. Le XXème siècle voit aussi son lot de dégradations, mais le 28 février 1984, le château est classé monument historique. Il sera donné par son propriétaire pour le franc symbolique à la commune de Bouteville en avril 1994.

 

   

 

Médias

Nature des travaux

Les travaux les plus urgents concernent la consolidation de l’aile Ouest et de  l’aile Nord afin de stopper la lente dégradation de l’édifice. Des injections de résine viendront pallier l’absence ou la mauvaise qualité des fondations, qui participe à l’instabilité de ces ailes. Le sous-sol gorgé d’eau, ce qui fragilise les maçonneries, sera assaini. Des reprises seront réalisées sur les éléments de maçonnerie, des tirants seront mis en œuvre,  tandis que les murs seront débarrassés de la végétation qui les envahit. Sur l’aile Ouest, le redressement d’une partie de la façade, qui s’est dangereusement inclinée, sera mené ; la couverture ayant depuis longtemps disparu, les arases seront étanchéifiées afin de remédier aux infiltrations d’eau.

Le montant de cette première tranche de travaux est estimé à 252 020 € HT.

Une seconde tranche sera ensuite conduite sur l'aile Est.

 

Vocation du site

Le château de Bouteville est un élément emblématique du patrimoine historique du pays du Cognac. Sa restauration permettra de le faire revivre et d'en faire un lieu de convivialité.

Partenaires

  • Grand Cognac Agglomération

    Jérôme Sourisseau, Président
    6 rue de Valdepenas 16100 Cognac
    05 45 36 64 30
    Site web
    contact@grand-cognac.fr

  • Espace Découverte en Pays du Cognac

    pour toute demande d'information
    Les Remparts Place de la salle verte 16100 Cognac
    05 45 36 03 65
    Site web
    contact@espace-decouverte.fr

  • DRAC Nouvelle-Aquitaine


    Site de Poitiers 102 Grand Rue 86000 Poitiers
    05 49 36 30 10

  • Région Nouvelle-Aquitaine


    Hôtel de Région 14 rue François de Sourdis 33000 Bordeaux
    05 57 57 80 00

  • Département de la Charente


    Conseil départemental 31 boulevard Emile Roux 16000 Angoulême
    05 16 09 74 32

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • CHATEAU DE BOUTEVILLE

    Le château de Bouteville au milieu des vignes / Adrien Letzelter

  • CHATEAU DE BOUTEVILLE

    Le château de Bouteville, aile est

  • CHATEAU DE BOUTEVILLE

    Le château de Bouteville, ailes ouest et nord / Adrien Letzelter

  • CHATEAU DE BOUTEVILLE

    Le château de Bouteville, côté sud / Adrien Letzelter

  • CHATEAU DE BOUTEVILLE

    Le château de Bouteville, détail du crénelage

  • CHATEAU DE BOUTEVILLE

    Le château de Bouteville, détail d'une baie ornementée

  • CHATEAU DE BOUTEVILLE

    Le château de Bouteville, côté sud, détail d'une fenêtre

  • CHATEAU DE BOUTEVILLE

    Le château de Bouteville, aile est et pont dormant