INDIVISION JEANSON - GESNES LE GANDELIN

Sauvegarder le château de Gesnes-le-Gandelin, témoin de l'histoire locale

Collecte en cours
pinMapSvgGESNES LE GANDELIN
2 100 mobilisés
sur 20 00011%
726 jours restants
Soutenir ce projet
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Le projet
Partager ce projet

Le projet : restaurer le logis principal

Sur une éminence à 15km au sud d'Alençon, le château de Vaux bénéficie d’une situation dominante unique.

Depuis 2005, différentes campagnes de restauration ont été menées par les propriétaires actuel, en commençant par la réhabilitation du pavillon du commun ouest, la réfection des toitures des deux communs et la restauration toujours en cours des murs d’enceinte.

Aujourd’hui, le corps de logis principal doit faire l’objet de la réfection totale de sa toiture et des corniches pour stopper les fuites et sa détérioration. Il s’agira de reprendre la charpente, remplacer la totalité des ardoises, gouttières et descentes d’eaux pluviales, refaire les lucarnes, arêtiers et faîtages, restaurer les corniches de pierre.

Face à l’ampleur du chantier, les propriétaires font appel à vos dons pour les soutenir dans cette entreprise.

Participez à la restauration de ce patrimoine en faisant un don, chaque euro compte !

lancement de l'appel aux donsoctobre 2020
début des travauxjuillet 2021
fin des travauxdécembre 2021

Le lieu et son histoire : un château qui remonte au XIIIe siècle

Le château actuel, reconstruit au XIXème siècle, se présente selon un schéma classique avec un corps de logis central et deux communs se faisant face à quelques mètres.

D’un côté il surplombe un étang, de l’autre les jardins en terrasse de l’ancien château disparu à la Révolution et ceints de murs. Jadis autrement considérable, il mesurait environ 60 mètres dans sa plus grande longueur, 32 mètres dans sa plus grande largeur avec les bâtiments en équerre au milieu, 10 mètres dans sa plus petite largeur. La tradition s’est conservée dans le pays qu’il contenait alors 183 pièces.

De ses origines, il reste de magnifiques caves voutées ouvrant sur l’une des terrasses attenant au château.

Depuis le XIIIème siècle, de nombreux seigneurs de Vaux s’y sont succédé, dont le prince de Talmont, chef de l’armée vendéenne au Mans. Puis il devient au début du XXème siècle la propriété de la famille du Général de Boisdeffre pour être repris par successions familiales par Christophe et Isabelle Jeanson en 2005.

Façade sud ©M. et Mme Jeanson

Partager ce projet
Mise à jour le 24/11/2020

Faites un don à ce projet de restauration !

Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

Mon don

  • 80
  • 150
  • 250
  • 500
infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
(66% de l'impot sur le revenu)

Restons connectés

Inscrivez vous à la newsletter

Où nous trouver ?

Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

La Fondation près de chez vous