• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie

    Participation à la rénovation d'un des fleurons de l'architecture gothique !

    Architecture
    Collégiale
    Collecte en cours
    Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie

    © Fondation du patrimoine - Ville de Mantes-la-Jolie

    pinMapSvgMantes-la-Jolie
    130
    100 000
    500 130

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Les actualités
    1
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Une restauration nécessaire

    Par ses dimensions, son unité et sa qualité architecturale, la Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie constitue la plus importante église médiévale des Yvelines et l’un des édifices majeurs d’Île-de-France avec Notre-Dame de Paris, Saint-Denis et Meaux. Fleuron de l’architecture gothique, elle figure sur la première liste de classement des Monuments historiques en 1840.

    Malgré de nombreux travaux de restauration entrepris aux XIXème, XXème et début du XXIème siècles, l’édifice présente certains signes de dégradation alarmants, notamment concernant ses arcs-boutants, les parties supérieures des chapelles du chevet, certaines piles des tours occidentales et la nef.

    En mars 2015, un diagnostic complet établit une cartographie précise des pathologies. Dès lors, la Ville va mener des interventions d’urgence en 2017 puis engager le programme de travaux de restauration, confortation et mise hors d’eau du chevet (partie nord en 2021-2022 puis partie sud en 2022-2023). Ils permettront de préserver ce joyaux architectural et d’embellir la silhouette de l’édifice grâce à la restauration des parements en pierre de taille, confortation des arcs boutants, restauration des éléments sculptés, reconstitution des toitures en tuiles vernissées des chapelles rayonnantes, reprise des terrasses au-dessus des tribunes et remise en état de vitraux et ferronnerie.

    • 2017

      Travaux d'urgence de conservation (étaiement, mise hors d'eau, sécurisation)

    • 2021-2022

      Restauration de la partie nord du chevet avec la générosité du mécène Gecina

    • 2022-2023

      Restauration de la partie sud du chevet

    Un édifice caractéristique de l'architecture gothique

    Souvent appelée « petite sœur de Notre-Dame de Paris », de par ses formes, son élévation sur 3 niveaux et ses dimensions (hauteur similaire de la haute voûte), la Collégiale, comprise dans l’enceinte du château royal, possédait également le titre d’église royale. Les souverains jusqu’à Philippe Auguste furent régulièrement nommés abbés séculiers du lieu (on raconte d’ailleurs que le cœur du roi serait enterré sous le chœur).

    De son vivant, la ville, premier rempart contre les Normands, doit refléter la puissance des Capétiens. Cette rivalité explique en partie la construction d’un édifice aux dimensions si imposantes. Elle fut décidée dès 1140, avant Notre-Dame de Paris, et témoigne de la transition entre les styles roman et gothique. Sa place est d’ailleurs parmi les monuments du 1er âge gothique que sont les Cathédrales de Laon, Senlis ou Noyon.

    L’édifice connut d’importantes dégradations lors de la Révolution. Il est rendu au culte en 1794 dans un état critique. En 1850, un architecte mantais, Alphonse Durand, proche de Viollet-le-Duc, entreprend de le sauver de la ruine. Il érase la tour Nord et la reconstruit sur le modèle de la tour Sud. La symétrie de la façade accentue encore la comparaison avec la grande sœur parisienne. Le 30 mai 1944, un bombardement aérien allié détruit une grande partie du centre ancien. La Collégiale reste miraculeusement préservée. On évoque alors à mots couverts le « souffle du diable », cette légende qui veut qu’un vent tournoyant autour du monument ait dévié la trajectoire finale des bombes.

    Un engagement collectif des habitants

    Au-delà de l’objectif premier de conservation et de mise en valeur de l’édifice, les travaux de restauration s’inscrivent dans une démarche globale de redynamisation du centre-ville historique. La ville souhaite ainsi miser sur ses nombreux atouts patrimoniaux et touristiques, dont la Collégiale en est le fleuron. La future mise en lumière de ce site permettra de la sublimer et compléter le programme de visites de l’édifice.

    Cette valorisation contribue pleinement au développement touristique de la ville, idéalement située géographiquement entre Versailles et Giverny. Elle constitue une opportunité unique d’attirer les visiteurs locaux, nationaux et internationaux vers Mantes et l’ « axe Seine » porté par le Département des Yvelines, les Régions Île-de-France et Normandie dans le cadre du Contrat de Destination Touristique « Destination Impressionnisme ».

    Enfin, à travers la qualité des travaux exécutés dans le respect des règles de restauration liées aux monuments historiques, ce chantier contribuera également à valoriser les métiers d’art du patrimoine, notamment auprès des jeunes, en encourageant les entreprises à transmettre leur savoir-faire à de nouveaux talents.

    Différents partenaires institutionnels ont été sollicités pour financer ce chantier mais la somme des subventions ne suffit pas à couvrir l’ensemble des dépenses qui s’élèvent à 1,6 millions d’€. C’est pourquoi la Ville doit trouver d’autres solutions de financement.

    Grâce à l’aide de la Fondation du patrimoine, les particuliers comme les entreprises ou les associations peuvent participer à ce projet de sauvegarde et valorisation de ce monument exceptionnel. Un don qui fera de chacun de vous un mécène.

    En associant étroitement les habitants, nous cherchons à cultiver par ce mécanisme l’amour des vieilles pierres et la fierté d’appartenance à un territoire riche de son histoire.

    Les partenaires

    Partager ce projet
    Mise à jour le 06/09/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    La Fondation agit au plus près du terrain au travers de 21 délégations régionales et 100 délégations départementales. Pour soutenir les actions de nos 800 bénévoles et 87 salariés, soutenez ce projet.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    info iconCoût réel après réduction d'impôt : 85.00 €
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact