S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

Moulin à eau à LÉDERGUES

Soutenez la réhabilitation d'un précieux patrimoine rural en Aveyron !

Coups de coeur de la Fondation
Moulin à eau à LÉDERGUES

© Moulin à eau à Lédergues © Fondation du Patrimoine

pinMapSvgLEDERGUES
4 085
55 986

7%

4 085

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : rénover un moulin à eau aveyronnais

Aujourd'hui, par manque d'entretien ces trente dernières années, les dégradations sont hélas nombreuses ; La toiture a perdu des ardoises et l'eau s'est infiltrée, pourrissant certains chevrons. Le lierre qui a envahi la partie la plus ancienne de l'édifice a descellé certaines pierres créant des ouvertures entre le mur et la toiture. De plus, le bief qui alimente le moulin n'a pas été curé depuis longtemps.

Ainsi, le projet est de refaire la couverture de l'ensemble du bâtiment avec une rénovation à l'identique de ce qu'il a dû être au milieu du XIXème siècle, avec des ardoises traditionnelles pour ne pas dénaturer le site et son environnement. Le bief sera aussi curé afin de dégager la zone de retenue d'eau et éviter les risques dus aux crues.

Le lieu et son histoire : un moulin du XVIIème siècle

Ce moulin à eau ou "à rodet", se trouvant à Lédergues dans l'Aveyron, existe depuis le XVIIème siècle et est présent sur la carte de Cassini établie au XVIIIème siècle. À la même époque, le bief qui alimente le moulin a permis d'irriguer le lieu-dit "Le Cambon". Si son usage premier semble avoir été une minoterie de seigle, le bâtiment a également eu les fonctions de scierie puis de filature. Deux machines monumentales en fonte sont encore présentes ainsi que les engrenages, courroies et pièces techniques associées. En complément, l'énergie résiduelle était utilisée pour écraser les pommes et les noix.

Le moulin, tout en longueur, est construit le long de la route qui dessert le hameau. Les murs épais ont été construits à partir de moellons locaux et de mortier à la chaux. La partie centrale du bâtiment repose sur deux arches de pierre qui délimitent les deux zones d'arrivée des jets d'eau issus des "canélou" (canon à eau). L'eau est ensuite évacuée vers le ruisseau dont elle est issue : Le Giffou. Les chevrons de la charpente "à ferme sans poinçon" sont issus de bois de réemploi, comme en attestent de nombreuses marques et entailles. La couverture est en ardoises locales, dites de "Dourgne" et semble avoir été assemblée entre 1880 et 1910.

La mobilisation : des passionnés du patrimoine

Grâce à vos dons, soutenez des passionnés de sauvegarde d'un morceau du patrimoine rural aveyronnais !

Partager ce projet
Mise à jour le 13/12/2023

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impot sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org