• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • ECOMUSEE D'ALSACE

    Participez aux projets de l'Ecomusée d'Alsace !

    Architecture
    Mobilier
    Collecte en cours
    ECOMUSEE D'ALSACE
    pinMapSvgUNGERSHEIM
    0
    0
    182 000

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Un fonds dédié à la préservation du patrimoine de l'Ecomusée d'Alsace

    L'Ecomusée d'Alsace assume l'entretien d'un riche patrimoine depuis sa création en 1984. Avec les années, les restaurations d'ampleur se multiplient, conduisant l'association a différer certains projets en faveur d'autres travaux prioritaires. En 2021, l'Ecomusée d'Alsace a fait appel à la Fondation du patrimoine pour ouvrir un fonds dédié permanent, afin de contribuer au financement de chantiers importants.

    Parmi les projets qui sont en attente :

    LES TOITS DE CHAUME REMONTES A L'ECOMUSEE D'ALSACE

    Le chaume, comme le bois et la terre, est certainement l’un des premiers matériaux utilisés par l’homme dans la construction. En Alsace, ce mode de couverture est resté en usage jusqu’à la fin du XIXe siècle. Constitué de paille de céréales, il avait l’avantage de ne coûter que le travail fourni pour la pose, puisque la matière première était obtenue à l’issue du battage manuel du blé ou du seigle. Remplacés progressivement par des couvertures en tuiles, les derniers toits de chaume visibles dans certaines vallées du Haut-Rhin disparaissent vers 1950.

    Les maisons et granges de Hégenheim, Artolsheim, Jettingen et Luemschwiller, toutes datées du 16e siècle, ont été parmi les premiers bâtiments remontés à l’Ecomusée. Leur toit de chaume nécessite une reprise intégrale. En effet, le chaume (ici du chaume de roseau, plus durable que le chaume de céréales) subit les dégâts causés par la mousse et par les cigognes, qui prélèvent des tiges sur les toits pour confectionner leurs nids.

    L’HUILERIE DE L'ECOMUSEE D'ALSACE

    Le moulin à huile de l’Ecomusée d’Alsace provient de la commune de Koestlach. Les machines présentées ont fonctionné jusqu’au milieu du XXe siècle. Par son échelle, ce moulin est artisanal, car il pouvait être actionné par un seul homme, l’huilier, au profit des habitants du village et des communes alentours. Par son fonctionnement mécanique, ce moulin est industriel : son arbre de transmission est entrainé par un moteur.

    La production de I’huile se faisait essentiellement à partir de graines de colza et de cerneaux de noix, apportés par les habitants pour leur consommation (50 à 200 kg). Le rendement était d’environ 15 kg de graines pour 5 litres d’huile. Le projet prévoit la restauration des meules en grès, la révision et remise en état des machines, mais aussi la rénovation du bâti (sol pavé en galets à reprendre, divers éléments structurels à revoir). Ces travaux permettront la remise en fonctionnement de l’huilerie à des fins de démonstration.

    L'Ecomusée d'Alsace, 70 bâtiments originaires de toute l'Alsace

    L’Écomusée d’Alsace, plus grand musée vivant à ciel ouvert de France, est organisé comme un village alsacien du début du XXème siècle. Il fait vivre le patrimoine rural et vous présente les Arts et Traditions Populaires de l’Alsace : bâtiments et objets de collection, artisans au travail, expositions, animations quotidiennes et grands événements...

    En 1971, face à la dégradation du patrimoine architectural alsacien, un groupe d'étudiants décide de mettre en œuvre un projet de sauvegarde. En 1980, une première maison est sauvée de la démolition et reconstruite sur un terrain en friche de la commune d’Ungersheim ; c’est le début de la grande aventure de l’Écomusée d’Alsace. Le musée accueille ses premiers visiteurs le 1er juin 1984. En 2014, le site a célébré son trentenaire.

    L’Écomusée d’Alsace est composé de plus de 70 bâtiments originaires de toute l’Alsace : maisons, fermes, école, chapelle, gare, scierie… Il présente ainsi les principaux types d’architecture alsacienne, sélectionnés en fonction de leur représentativité́ par rapport à un terroir, à une époque ou à un groupe social. Ces bâtiments sont tous aménagés grâce aux dons des Alsaciens. Les collections du musée rassemblent plus de 40 000 objets (meubles, objets de la vie quotidienne, vêtements, outils et machines agricoles...) datant du milieu du XIXème siècle aux années 1950 !

    Les partenaires

    Région Grand Est
    DRAC Grand Est
    Collectivité européenne d'Alsace
    Partager ce projet
    Mise à jour le 17/09/2021

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous