Inscrite à l'inventaire des Monuments historiques en 1926, l'église d'Ouilly le Vicomte est située au fond de la vallée.
Elle est bordée, au Sud et à l'Ouest, par les eaux vives de la Paquine. C'est l'un des plus anciens édifices religieux du Pays d'Auge. Sa construction remonte certainement au IXème siècle. Son architecture est à rapprocher de celle de l'église de Vieux-Pont-en-Auge et de Notre Dame sous terre du Mont Saint Michel. Ouilly-le-Vicomte « faisait partie du doyenné ou chrétienté de Lisieux. Le patronage en appartenait au chanoine prébendé de La Pluvière (de Pelveria) » peut-on lire dans la Statistique Monumentale d'Arcisse de Caumont.
Comme le fait remarquer Charles Vasseur, l'église est « assise sur l'ancien chemin de Pont l'Evêque, que l'on a quelques raisons de regarder comme étant d'origine romaine, et dont le chemin de fer a usurpé l'emplacement dans un grand nombre d'endroits ». L'étude de l'extérieur de l'église d'Ouilly le Vicomte permet d'attester l'ancienneté de l'édifice.
De dimensions réduites, le choeur, en net retrait sur la nef, est beaucoup plus bas. Il épouse sensiblement la forme carrée d'à peine six mètres de côté et se compose de deux travées. Le plan carré du choeur est caractéristique des églises romanes les plus anciennes.
Un arc triomphal à plein-cintre roman marque la limite entre la nef et le choeur. En arrière, est disposé un arc plus large et plus haut dont l'existence incite à penser qu'il servait, à l'origine, à supporter la charge du porte-cloche.
Si la voûte de la nef est en merrain, celle du choeur, en arêtes, est d'époque romane. Elle est délicatement peinte. Les murs de ce chœur honorent par leurs représentations les saints évangélistes : Jean, Luc, Matthieu et Marc.
Au dos du retable figure l'inscription : «Le choeur de cette Eglise a été décoré en 1904 par M. Léon Bosquain. M. Emile Galopin et M. Albert Heudier sous la direction de M. Groband artiste peintre décorateur 4 rue Grusse Caen ».

Médias

Nature des travaux

Cette deuxième tranche de travaux (2015 - 2016) consiste en la restauration des peintures murales ornant le choeur.

Vocation du site

Edifice cultuel

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine