Cette ancienne église du prieuré se caractérise par un mélange de styles architecturaux.

Les guerres, la Révolution, l'abandon et de multiples destructions ont profondément marqué son histoire.
Les différentes phases de reconstruction ont progressivement transformé les dispositions originelles, sans tenir compte de l'harmonie de l'ensemble. Toutefois, l'aspect monumental du monument demeure.

Hormis la tour qui a conservé son style roman, la nef et le choeur partiellement ravagés en 1612 ont
été remaniés. Ainsi le visiteur attentif fera-t-il un parcours dans l'histoire, de la tour du XIe jusqu'à la nef bien endommagée du XIXe.

À la croisée du transept deux piliers font apparaître à leur sommet des personnages sculptés.
Au-dessus du choeur on peut voir 12 peintures en bon état.

À présent, la cour du prieuré est ouverte aux visiteurs et permet de découvrir un aspect particulièrement charmant de l'église Saint-Sauveur.

En 1994, de gros travaux d'entretien furent entrepris soutenus par l'Etat et les collectivités locales : charpente du choeur et des transepts, couverture en tuile comme jadis. Mais à ce jour, beaucoup reste à faire.

Les outrages du temps accentuent les dégradations déjà existantes. Le mauvais état général de l'édifice ne cesse d'inquiéter les Beaumontais et les visiteurs de passage.

Médias

Nature des travaux

Depuis 20 ans l'église de Beaumont en Auge a fait l'objet de plusieurs campagnes de restauration.
En 1994, une première tranche de travaux concernait la réfection des charpentes et toitures du choeur et des bas côtés.
En 2005, réfection complète de la baie et du grand vitrail.
En 2013/2014, restauration intégrale du clocher, de la tour romane, de la tourelle d'accès mais également du beffroi.
En 2015, plusieurs interventions dans la nef et l'entrée principale de l'église : pose de 5 vitraux et d'une rosace détruits en 1944, réfection de la porte d'entrée.

L'église de Beaumont en Auge fait partie du patrimoine augeron. Les beaumontais ont choisi de se regrouper en association pour participer activement à la restauration de ce qui symbolise le plus leur village. Plusieurs défis ont été réalisés !
Avec l'aide précieuse et déterminée de vous tous, de la commune et de la Fondation du patrimoine nous devons réaliser notre prochain objectif en 2019 : la restauration des parties hautes de la nef (maçonnerie, pierre de taille, couverture et charpente). Le montant des travaux est estimé à 133 536 € HT.

Nous comptons sur vous !

« Soyons acteurs de la sauvegarde de notre patrimoine », l'association.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine