S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Eglise de Chauvirey le Châtel

Bâtie du XIVe au XVIIIe siècle, l’église de la Nativité-de-Notre-Dame est un élément majeur du patrimoine de ce village

église de Chauvirey le Châtel

© Mairie de Chauvirey-le-Châtel

pinMapSvgCHAUVIREY LE CHATEL - Haute-Saône
97 939
100 000

97%

302 739

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : sauvegarder l’église de la Nativité-de-Notre-Dame de Chauvirey-le-Châtel

De belles proportions, l’édifice en grès rose des XIV-XVIIIe siècles s’élève au point de rencontre entre la basse-cour de l’ancien château et le village. C’est le cœur vivant d’un bourg au riche patrimoine monumental ; mais l’édifice souffre aujourd’hui de graves désordres de charpente et de couverture, auxquels il devient urgent de remédier. De plus, les façades, dégradées, attendent la réfection de leurs enduits pour redonner tout son éclat à cet édifice, cœur vivant du patrimoine local. Les cloches aussi doivent être restaurées, tout comme le calvaire du XVIIe siècle, vestige de l’ancien cimetière, qui se dresse devant la façade de l’église.

Le projet de restauration de notre église a été prévu en trois tranches.

La première, en 2021, consistait à remettre à neuf le clocher : charpente-couverture, remise en état des cloches, électrification des horloges et pose du paratonnerre pour un montant de 200 000 € H.T.

La deuxième tranche, actuellement en cours a pour mission de remplacer, renforcer les charpentes de la nef et des différentes chapelles bien dégradées, avant de placer une couverture neuve en tuiles plates vieillies à souhait. Ces charpentes ont subi le poids des ans : les fermes qui soutiennent la voute en bois plâtré sont très endommagées : détérioration des assemblages et déformation des pannes présentant des fissures. Seuls les meilleures pannes et chevrons seront réutilisés. Au niveau des façades, un gros travail de restauration s’impose. Après avoir déjointoyé les murs : reprise des contreforts, changement de pierres en pignon, reprise des fissures importantes, alignement des corniches, avant un rejointement général. Sans oublier la restauration des poutres et des fenêtres de la sacristie. L’ensemble de la 2ème tranche aura un cout de 600 000 € H.T.

Pour la troisième tranche, relative à l’intérieur de l’église : restauration du retable, de boiseries, du tableau du « Rosaire », l’électricité, les peintures, ces travaux ne sont pas encore chiffrés.

Par votre don, contribuez à la sauvegarde de l’église de la Nativité-de-Notre-Dame de Chauvirey-le-Châtel !

  • Automne 2020 - Eté 2021

    Restauration totale du clocher et de la cloche

  • Automne 2023 - Automne 2024

    Restauration charpente et couverture, menuiseries extérieures

Le lieu et son histoire : une église au cœur d’un riche patrimoine historique

Classée en 2010, l’église apparaît dans les archives en 1424, mais les parties les plus anciennes, comme le chœur, datent du XIVe siècle. L'église de la Nativité était en fait la nécropole dans laquelle les seigneurs de la terre de Chauvirey - dont certains ont participé à de grandes batailles (comme Lépante) - étaient inhumés. Au XIVe siècle, on avait deux seigneurs, puis trois au XVIe et quatre au début du XVIIIe siècle. Il y a donc quatre chapelles seigneuriales. Elle fut remaniée aux XVe et XVIe siècles, avec l’adjonction de chapelles, puis au XVIIIe, avec le remaniement de la nef.

L’édifice et son puissant clocher s’imposent aujourd’hui dans le paysage par l’harmonie des volumes déployés. A l'extérieur, un rare Christ aux liens au dessus du porche (qui paraît dater du XVe siècle) ajoute au cachet de l'édifice. Ce qui est remarquable dans cette église, c'est qu'elle n'a subi aucune restauration majeure depuis plus de 250 ans. Elle a donc une apparence extérieure rustique et n'a pas ce clocher à bulbe que l'on voit sur beaucoup d'églises comtoises. Cela est dû au fait que l'église a été épargnée pendant la guerre de Trente Ans (ou de Dix Ans en Franche-Comté) du fait que certains des seigneurs étaient français et bien en cour. L’église recèle un riche mobilier, en particulier de remarquables tombes seigneuriales des XVe et XVIe classées monuments historiques, surtout celle de Pierre de Hauraucourt, sénéchal de Lorraine et du Barrois, qui "trépassa" en 1471. Elle possède également un maître-autel du XVIIe siècle. Son retable fut offert, selon la tradition, par Isabelle d’Autriche, Infante d’Espagne et héritière de la Franche-Comté. L’église, les vestiges du « château-dessus », le « château-dessous », avec sa chapelle gothique flamboyant, la chapelle St Hubert, composent ainsi dans ce village un patrimoine d’exception.

église de Chauvirey
église de Chauvirey

La mobilisation : la commune se mobilise pour son patrimoine

Après sa restauration totale, l’église de notre petit village rural pourra rouvrir au public. L’actualité cultuelle, une messe par an et les obsèques, y est réduite, mais l’objectif est également de développer la vie culturelle.

L’organisation de visites par « l’Association des 3 provinces », entre autres, pourra avoir lieu à nouveau, avec des circuits de visites multi-sites reconnus et balisés en cours d’agrément pour valoriser les richesses patrimoniales méconnues de notre région. On citera le circuit de « Saint-Hubert » de plus de 20 kilomètres en référence à la chapelle de Chauvirey, du même nom. Un marché de produits locaux pourra être organisé autour de l’église à l’occasion de la Sainte Jeanne D’arc, Patronne du village. Il sera également possible de prévoir des concerts et des expositions en lien avec l’Office du Tourisme.

L’église, les vestiges des « château dessus » et « château dessous » avec sa chapelle gothique flamboyant Saint-Hubert composent ainsi un patrimoine d’exception.

L'église a été récompensée pour son impact sécuritaire par la Fondation du patrimoine au titre de son Fonds Impact en 2020.

Partager ce projet
Mise à jour le 21/05/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 62.50 €info icon
(75 % de l’impôt sur le revenu dans la limite de 1 000 €)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org