<div style="text-align: justify;"><strong>Cazalrenoux </strong>est un petit village audois niché au cœur des collines de la Piège. A ses pieds la Queille coule jusqu’à rejoindre la Vixiège.
L’absence de château médiéval et la lecture du cadastre indiquent que Cazalrenoux est un village ecclésial.
<strong>L’église Notre-Dame </strong>siège au cœur du village et domine l’ensemble des habitations. Dédiée à l’Assomption de la Vierge Marie, elle est inscrite depuis 1948 à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historique.
A sa construction, cet édifice relevait du diocèse de Toulouse. Il passera à celui de Pamiers en 1295 puis en 1317 à Mirepoix pour finir par être rattaché à Carcassonne.
De style roman, la partie la plus ancienne de l'église comprend la première travée de la nef et l'abside semi circulaire. La nef présente une voûte en berceau, agrémentée d'une corniche sculptée. La travée principale est soutenue par une succession d'arcs en berceau à double rouleau et de piliers cubiques renforçant l'impression de massivité. Les modénatures et les décors intérieurs indiquent que cette partie remonte au 11ème siècle. Au siècle suivant, on retrouvera des décorations plus riches sur les impostes, et l'édifice sera agrandi.
Ce sanctuaire fut surélevé et fortifié durant la guerre de 100 ans pour lutter contre les incursions d’Edouard PLANTAGENET, dit le Prince Noir.
L'accès à cet édifice se fait par un portail en plein cintre orné de moulures et de sculptures.
La voûte est surmontée d'un étage servant de défense et donnant accès au clocher. A ce niveau, les murs gouttereaux percés de meurtrières furent agrandies pour le positionnement des armes à feu.
Il y a peu de temps, l'ensemble des désordres architecturaux a été constaté.
Le décaissement des fondations, la surélévation de l’église et les différentes blessures dues aux outrages du temps, ont engendré de nombreux désordres. L’ensemble des contreforts, le mur pignon ont besoin d’être stabilisés. Quant aux façades, elles nécessitent un rejointoiement complet.</div>

Médias

Nature des travaux

<div style="text-align: justify;">Les travaux concernent la restauration des façades, la consolidation du mur pignon et des contreforts.
Le coût total estimé des travaux labellisables est de 320 681.70 € H.T.</div>

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine