EGLISE NOTRE DAME DES CARMES A CARCASSONNE

Mobilisez-vous pour nous aider à restaurer ce joyau !

L’église des Carmes est située dans la bastide Saint Louis, la ville basse de Carcassonne, dans la région Occitanie. C’est une église emblématique et idéalement située entre deux sites classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO : la Cité de Carcassonne et le Canal du Midi.
L’église est typique du style gothique méridional, avec une seule nef de six travées et un chœur polygonal.

Un peu d’histoire :
Aux 15ème et 16ème siècles, le rayonnement de l’église des Carmes est considérable. De nombreuses familles de notables y ont leur sépulture.
A la Révolution, le couvent et l’église des Carmes connaissent une nouvelle période de turbulences. En 1790, après l’abolition des congrégations monastiques, les frères sont dispersés. Le couvent et ses meubles sont vendus comme biens nationaux.
En 1851, Herman Cohen, Père Augustin Marie du Très Saint Sacrement et deux autres frères carmes rachètent l’église et le couvent et procèdent à la restauration de l’église. Elle est consacrée la même année par Mgr de Bonnechose, évêque de Carcassonne. Des travaux d’embellissements sont réalisés jusqu’en 1877.
Le peintre Joseph Engaliere, spécialiste de toiles de grandes dimensions pour les lieux publics, réalise le décor peint. Il travaillait le plus souvent directement sur les murs, ce qui ne favorise pas la conservation des œuvres.
À la suite des décrets de mars 1880, les Carmes sont de nouveaux expulsés et leurs biens confisqués. La congrégation des Carmes est dissoute par la loi du premier Juillet 1901. Ce n’est qu’en 1909 que l’église des Carmes est rouverte au culte. En 1925, un cinéma théâtre est aménagé dans les bâtiments claustraux.
En 1966, Mgr Puech, évêque de Carcassonne, décide que la chapelle des Carmes sera l’église de la paroisse du centre-ville Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.
En 1981, après d’importants travaux qui ont permis de supprimer les adjonctions du cinéma, l’évêché s’installe dans le couvent entièrement remanié.
De 1987 à 1991, des travaux de dégagement et de restauration sont effectués dans l’actuelle chapelle du Saint Sacrement.

L’ordre des Carmes s’établit à Carcassonne en 1267, et fait construire l’église en 1292.
En 1355, le Prince de Galles fait mettre le feu dans tous les quartiers de la ville. Un terrible incendie détruit complétement la ville et seuls quelques murs résistent à la destruction. On retrouve encore aujourd’hui des traces de cet incendie dans les fondations de l’église.
Aujourd'hui l''Association diocésaine de Carcassonne et l'Association des Amis des Carmes souhaitent permettre à cette église de retrouver tout son éclat d'autrefois.

Médias

Nature des travaux

Peu de travaux d’entretien ont depuis été réalisés dans l’église. Les couvertures et maçonneries se sont dégradées du fait des entrées d’eau, du lavage des mortiers et du vieillissement des pierres. Les enduits et décors intérieurs ont été abimés, plus grave encore la structure des contreforts a été altérée à leur base avec le percement des murs et à leur sommet avec le délitement de la pierre.
Les travaux de restauration se répartissent en cinq tranches pour un montant estimé à 3 200 000 €.
La 1ère tranche concerne la restauration des maçonneries, des menuiseries, des vitraux ainsi que des peintures des chapelles du côté droit de l’église.
Le coût total estimé de la 1ère tranche est de 923 806,80 € T.T.C.

Vocation du site

Soutenez cette restauration, faites un don et défiscalisez !

Partenaires

  • Association diocésaine de Carcassonne


    89, rue Jean Bringer – BP 103 - 11000 CARCASSONNE

    Site web

  • Association des Amis des Carmes


    58 rue Georges Clémenceau - 11000 CARCASSONNE

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vos contreparties

  • 10€
    ou plus

    Remerciements sur la page Facebook du Diocèse de Carcassonne et Narbonne et sur le livre d'or

  • 20€
    ou plus

    Diplôme du donateur

  • 35€
    ou plus

    Carte postale de l'église

  • 75€
    ou plus

    Visite du chantier avec le Père Luc Carguel, Vicaire Général et Prêtre de l'église des Carmes

  • 120€
    ou plus

    Album photo du chantier

  • 350€
    ou plus

    Nom sur la plaque des grands donateurs

  • 500€
    ou plus

    Cocktail des grands donateurs et visite de l'église à la fin de la première tranche de travaux

  • 1 000€
    ou plus

    Grand parrain d'une peinture et une bouteille de vin de la Saint Vincent

  • 5 000€
    ou plus

    Grand parrain d'un vitrail et une bouteille de vin de la Saint Vincent

    Dans une limite de 25 donateurs

  • 10 000€
    ou plus

    Grand parrain d'un retable et une bouteille de vin de la Saint Vincent

    Dans une limite de 10 donateurs

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine