EGLISE SAINT-ANDRÉ DE RUFFEC

L'église Saint-André de Ruffec s'affirme, au coeur du bourg charentais, par des proportions impressionnantes. Sa façade occidentale, ornée d'un riche décor sculpté de l'époque romane, est classée au titre des monuments historiques. L'église apparaît aujourd'hui dans un état de conservation très médiocre et fait l'objet d'un important programme de restauration. En 2015, une première campagne de travaux a permis de consolider le clocher et sa tourelle d'accès. Une nouvelle tranche de travaux concerne aujourd'hui le bas-côté nord. Comme en 2015, nous accompagnons la collecte ouverte pour soutenir ce projet de sauvegarde. 

De la basilique romane du XIIe siècle, ancien prieuré de l'abbaye bénédictine de Nanteuil, sont conservés la façade occidentale, classée monument historique en 1903, et le portail sud avec ses colonnes engagées. Beaucoup de zones d'ombre subsistent sur son histoire : ravagée par un incendie en 1415, l'église connut plusieurs campagnes de reconstruction au cours des XVe, XVIe et XVIIe siècles.
L'église offre un plan rectangulaire et dissymétrique. Hormis les chapelles latérales et la sacristie, côté sud, l'église est constituée d'une nef et de bas-côtés voûtés par des croisées d'ogives et séparés par deux rangées de sept piliers. La façade occidentale, très structurée, se présente comme un pignon. Sa composition et son parti décoratif rappellent les façades de la cathédrale d'Angoulême et de Notre-Dame-la-Grande de Poitiers ; ils en font l'une des plus belles expressions de l'art roman en Poitou-Charentes.

Médias

Nature des travaux

Si la présentation intérieure de l'édifice est, dans l'ensemble, assez satisfaisante, l'état des extérieurs est beaucoup plus critique. Les charpentes des bas-côtés posent d’importants problèmes de stabilité, tandis que celles de la nef présentent des pourrissements localisés des bois et des traces d’infestation parasitaire. Les couvertures de la nef et des bas-côtés ne sont plus étanches. Les parements extérieurs sont altérés. Enfin, la façade romane se dégrade par un processus lent d’usure au fil des siècles.
Cette seconde tranche a pour objet de restaurer les maçonneries et la toiture du bas-côté nord, ainsi que ses vitraux.

Partenaires

  • Commune de Ruffec

    Bernard Charbonneau, maire
    Place d'Armes 16700 Ruffec
    05 45 31 01 75
    Site web

  • Association des Amis de l'Eglise Saint-André

    Philippe d'Hémery, président
    Mairie de Ruffec Place d'Armes 16700 Ruffec

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • EGLISE SAINT-ANDRÉ DE RUFFEC

    L'oeuvre romane, détail

  • EGLISE SAINT-ANDRÉ DE RUFFEC

    L'oeuvre romane, détail

  • EGLISE SAINT-ANDRÉ DE RUFFEC

    L'oeuvre romane, le portail occidental

  • EGLISE SAINT-ANDRÉ DE RUFFEC

    Le chevet

  • EGLISE SAINT-ANDRÉ DE RUFFEC

    La nef

  • EGLISE SAINT-ANDRÉ DE RUFFEC

    L'oeuvre romane, détail

  • EGLISE SAINT-ANDRÉ DE RUFFEC

    La façade occidentale / mairie de Ruffec

  • EGLISE SAINT-ANDRÉ DE RUFFEC

    Le clocher restauré et le bas-côté nord, qui fait l'objet du chantier aujourd'hui