EGLISE SAINT CYR SAINTE JULITTE DE SAINT CYR LES COLONS

Située au carrefour des vignobles de Chablis, de la « Côte d’Auxerre », et d’Irancy, la commune de Saint-Cyr-les-Colons est composée d’un bourg dont les maisons regroupées autour de l’église forment un paysage traditionnel encore préservé, et de trois hameaux : Vaugermain, Puits-de-Courson, et la Croix-Pilate .
Dédiée à l’enfant martyre Cyr et à sa mère Julitte, l’église date des XIIème-XVIème siècles. De l’époque romane (XIIème siècle), subsiste principalement le beau chœur, orné de baies en plein cintre, et de fins chapiteaux à décor végétal. C’est à l’époque gothique (fin XVème-XVIème siècle) que l’on agrandit l’édifice en ajoutant deux transepts et deux bas-côtés voûtés d’ogives.
Fort appréciée, régulièrement fréquentée par les habitants et servant de cadre à des concerts, l’église fait l’objet d’une restauration générale confiée à l’architecte Antoine LERICHE.
Une première tranche a été réalisée en 2002-2003, concernant les toitures de la nef, des bas-côtés et de la chapelle sud.
Une deuxième tranche (2007-2008) a vu la réfection complète de la toiture du transept nord, ainsi que la reconstruction de la partie haute de la tour de l’escalier.
Parallèlement à ces travaux de gros œuvre, la municipalité souhaite faire restaurer les vitraux qui se dégradent. Bien que non protégés au titre des Monuments Historiques, ils présentent un certain intérêt.
Ils représentent des vitreries dites « cages à mouches », un vitrail représentant la vierge à l’enfant, ainsi que des vitreries double-bornes et losangés. Les baies du chœur sont en mauvais état. On remarque sur ces dernières un descellement des vitraux, causé en partie par la dégradation des solins et le mauvais état du réseau de plomb. Une remise en plomb de l’ensemble de ces panneaux est nécessaire, afin de permettre la conservation et l’intégrité des vitraux.
Un problème d’humidité dans l’édifice provoque un dépôt de moisissure sur les verres. Un nettoyage permettra de redonner tout son éclat au verre. La restauration permettra également d’enrayer ce phénomène de manière durable en permettant une bonne aération.
La restauration se fixe pour objectif de préserver les verres anciens dans toute la mesure du possible et de rétablir la cohérence de l’œuvre par la reconstitution des verres fracturés et la restitution du graphisme originel des plombs.
Bien que nécessaire, cette restauration représente, malgré l’aide financière apportée par le Conseil Général, un coût non négligeable pour une petite commune. Nous avons donc souhaité mettre en place une souscription publique en partenariat avec la Fondation du Patrimoine.
Tous ensemble mobilisons nous pour redonner à notre église, témoin de la vie quotidienne du village au cours des siècles, tout son éclat !

Médias

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine