De la première chapelle Saint Druon à Épinoy à sa reconstruction en 1848. Edifiée au XIVème siècle cette chapelle demeura privée jusqu’en 1808, date à laquelle un décret de Napoléon 1er l’ouvrit au public en remplacement de l’ancienne église Sainte Catherine détruite en 1793. En juin 1848 le conseil municipal dans une de ses délibérations signalait l’état de dépérissement avancé de la dite chapelle à Epinoy.

C’est Pierre Caloine (1818-1859) qui fut chargé de sa restauration. Caloine conçut très rapidement un projet qui doublait en profondeur la chapelle et élargissait la nef en lui adjoignant deux bas-cotés latéraux de 5 mètres de largeur. Sa proposition d’élargir le bâtiment permettait une régularisation de son plan en l’étendant à la largeur des chapelles latérales. La nouvelle chapelle mesurerait ainsi 35 mètres de long sur 20 mètres de large. Le 20 juin 1849, Caloine présenta le métré récapitulatif des travaux. Les socles des colonnes et des pilastres furent taillés dans la pierre bleue. La charpente de la nef fut exécutée en bois d’orme et en bois de sapin du nord, les planchers et les lattis de bois blanc, la bordure de nochère en sapin, les lucarnes du clocher en chêne, la rampe d’escalier en sapin. Les colonnes furent formées de bases en pierre bleu sur lesquelles reposa un fût en sapin surmonté d’un chapiteau en orme : l’ensemble était peint.

L’église ne connut aucune restauration avant la première guerre mondiale. Pendant la guerre 1914/1918, bien que sous le feu des canons ennemis et alliés, elle ne subit que peu de détériorations. Les vitraux furent en partie anéantis et les voûtes endommagées par un obus tombé au-dessus de la petite porte d’entrée. 

 

Médias

Nature des travaux

Jusqu’à présent l’association s’est toujours financée par ses propres moyens, elle a déjà rénové avec le concours de Madame Judith DEBRUYN les vitraux du baptistère, de la façade Nord de l’édifice et a financé grâce à des dons de particuliers la création d’un vitrail du chœur représentant l’annonciation.

Aujourd’hui, il reste 3 vitraux du chœur a réhabilité et 2 séries de 8 vitraux sur les façades Est et Ouest de l’édifice. C’est pourquoi nous sollicitons la Fondation du patrimoine pour un financement participatif.

La liste de contreparties proposées aux donateurs :

  • Visites du chantier de rénovation des vitraux par un atelier sur place
  • Visites du site avec un guide
  • Participation aux manifestations communales du quartier d’Epinoy
  • Suivi sur internet de l’avancement des travaux.

L’association dispose d’une page FACEBOOK au nom de l’association Ermitage St Druon.

 

 

Vocation du site

Après restauration de l’édifice, celui-ci sera utilisé en tant que chapelle-musée, c’est-à-dire qu’il servira à recevoir des spectacles de petites formes tels que :

  • chorales
  • musique de chambre
  • théâtres
  • expositions
  • conférences
  • et autres manifestations d’ordre culturelle et intellectuelle

 
 

 

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vos contreparties


  • ou plus

devenez acteur
de la fondation du patrimoine