ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

Construite autour des années 1100, notre église a connu bien des péripéties au fil des siècles.

Elle a sans doute appartenu à l’Eglise strasbourgeoise, avant que les droits de patronage et les dimes de Gundolsheim et de toute la vallée de Soultzmatt ne soient remis à la Collégiale de Lautenbach par l’Abbé-évêque Beaters de Honau aux alentours de 1255. Dès cette époque, l’église eu comme patron sanct Stephanus - saint Etienne.

Au cours des siècles, l’église comme le village eurent à subir les conflits et les guerres. Incendiée par les troupes de Thiébaud de Ferrette en 1298 puis par les Armagnacs en 1444, Osenbach se fit voler 2 cloches par les Suédois qui décimèrent la région en 1640.

C’est au milieu du 18e siècle que les habitants d’Osenbach refusèrent leur situation d’isolement religieux. En 1743, argumentant sur les difficultés, voire en hiver l’impossibilité pour de nombreuses personnes de se rendre au culte à Soultzmatt, ils demandèrent au vicaire général de Bâle l’érection d’Osenbach en paroisse indépendante.

En 1770, après une enquête démontrant que l’ancienne église avec ses fonds baptismaux était encore intacte, l’ordinaire épiscopal dût se résoudre à recréer la paroisse en 1773.

Dès le 19e siècle, la vénérable petite église orientée à l’est se révéla trop étroite. C’est pourquoi, en 1822, la communauté bourgeoise fit disparaître l’ancienne nef, élevant à sa place un nouveau bâtiment orienté au nord, tout en conservant le clocher et le chœur. Le chœur est devenu aujourd’hui la sacristie.

Médias

Nature des travaux

La mairie d’Osenbach envisage la restauration extérieure de l’église catholique Saint-Etienne. Le clocher et l’ancien chœur de l’église sont inscrits au titre des Monuments historiques par arrêté du 12 mai 1976.

Seront effectués la révision et le nettoyage de l’ensemble de la couverture existante et des vitraux, avec le remplacement des grillages de protection. La peinture extérieure de la nef et du chœur sera rénovée et une reprise d’enduit en recherche sur le clocher sera réalisée après nettoyage. Enfin, l’installation d’un drainage autour de l’église sera nécessaire pour éviter les remontées humides dans les murs.

Le coût global des travaux est estimé à 249 000 euros.

Vocation du site

Cette restauration permettra une bonne et durable conservation de l’édifice. La commune d’Osenbach a à cœur de sauvegarder son église car elle constitue l’un des  éléments principaux de son patrimoine.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

    ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

  • ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

    ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

  • ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

    ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

  • ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

    ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

  • ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

    ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

  • ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

    ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

  • ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

    ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

  • ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH

    ÉGLISE SAINT-ETIENNE D’OSENBACH