EGLISE SAINT JEAN-BAPTISTE DU PLESSIS-DORIN

Debout depuis 900 ans, riche par sa structure et son mobilier passés, elle est très significative de l’histoire depuis ses origines de l’exercice du culte catholique dans une petite paroisse rurale. Elle conserve un des derniers spécimens de chapiteau-ballet-porche-caquetoire de la région. Elle est notamment ornée de peintures murales réalisées dans les années 1800. Des fresques de cette époque sont très rares. Elles sont de Zacharie Roger-Duval, actif dans la Perche à cette période. Il reste peu de traces de ses autres œuvres. Celles-là représentent 6 saints et 6 saintes en pied, d’une hauteur de 2 mètres chacun : sainte Appoline, patronne des dentistes, priée pour les maux de dents des enfants ; sainte Emérence très honorée par le roi Louis XI contre la peur ; sainte Geneviève ; sainte Hélène ; sainte Cécile et sainte Adélaïde. Dans le chœur se trouvent les saints apôtres Pierre et Paul et 3 évangélistes avec saint Eutrope, en souvenir d’un pèlerinage local dans une chapelle aujourd’hui détruite, près de l’étang de Boisvinet.

Médias

Nature des travaux

Le temps a fait son œuvre et nous devons restaurer ces peintures pour en conserver le témoignage. Il nous faut 60000 € pour cela. Une association de sauvegarde (AEPD) a été créée en 2008. Elle a déjà contribué à restaurer une déploration du Christ, le tableau du retable et la fresque des fonts baptismaux (voir photo).

Vocation du site

Lieu de culte.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine