• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • L'église Saint-Jean-Baptiste de Triquerville (Port-Jérôme-sur-Seine)

    Sauvegarder l’exceptionnelle structure en pan de fer de cet édifice unique en Normandie, témoin d’un courant architectural initié par Gustave Eiffel.

    Collecte en cours
    L'église Saint-Jean-Baptiste de Triquerville (Port-Jérôme-sur-Seine)
    pinMapSvgPORT-JERÔME-SUR-SEINE
    8 385
    3 385
    20 000

    16%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Préserver l’ossature métallique de l’église

    L’église Saint-Jean-Baptiste se distingue par son architecture atypique et sa structure métallique apparente.

    Ce bâtiment n’a jamais connu de modifications depuis sa création, mais la corrosion des fers et des défauts de conception menacent aujourd’hui sa stabilité. En outre, ses fondations sont fragilisées par divers facteurs extérieurs tels que le ruissellement des eaux pluviales et la déclivité du terrain.

    Conséquence : l’édifice est désormais fermé aux habitants et aux visiteurs de passage, et son escalier principal interdit d’accès du fait de sa dangerosité.

    Le projet de sauvegarde porte donc sur la réfection de la structure métallique (traitement des fers les plus corrodés), des maçonneries et des fondations. À terme, le clocher sera également rénové, et les décors originels restitués. Grâce à votre soutien, l’église de Triquerville devrait ainsi retrouver toute sa splendeur en 2021.

    • Juillet 2013Inscription de l’église au titre des Monuments historiques
    • Juin 2018Lancement de l’appel aux dons
    • Mai 2020Début de la campagne de restauration
    • Printemps 2021Achèvement prévu de la première tranche de travaux

    Un édifice unique en son genre

    Le métal commence à être employé dans le génie civil dès la fin du XVIIIe siècle. Mais c’est avec la Révolution industrielle que son utilisation va exploser, au point de gagner tous les types de construction. L’architecture moderne, dans ses formes et sa pratique, va alors être profondément transformée.

    L’église de Triquerville, conçue il y a 127 ans, demeure le témoin exceptionnel de cette tendance, aussi bien en Normandie qu’en France. En effet, peu nombreux sont les édifices religieux à avoir suivi ce courant architectural au cours du XIXe siècle, à tel point qu’il n’existe aujourd’hui que trois autres monuments de ce type recensés dans l’hexagone : les églises Notre-Dame-du-Travail et Saint-Eugène-Sainte-Cécile à Paris et la cathédrale Saint-Louis de Fort-de-France, en Martinique.

    «
    J’ai participé au mécénat de l’église de Triquerville, car j’aime mon village. L’église est aujourd’hui son âme et il faut la conserver. Le côté déduction d’impôt ne m’intéressait pas, j’aime les vieux monuments et je suis en admiration devant le travail réalisé avec les moyens de l’époque, encore plus pour cette église qui a une structure métallique complètement avant-gardiste.

    Christian B. habitant de Triquerville

    »

    Une église, produit d’une volonté collective

    Cet édifice est le fruit d’un projet porté en 1888 par les ingénieurs Schupp et Pirr des usines métallurgiques d’Amiens, avec le soutien de Félix Faure alors maire de la commune. À l’époque, toute la communauté villageoise de Triquerville (cultivateurs, artisans et commerçants), s’était mobilisée pour financer la construction de cette nouvelle église.

    Aujourd’hui, après une recherche de financements et de partenaires, les travaux ont débuté avec la première phase concernant les urgences structurelles qui s’élève à près de 600 000 euros. La ville espère financer une partie du projet grâce au mécénat, les autres phases devant se déclencher en fonction des financements obtenus.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 08/04/2021

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous