EGLISE SAINT JEAN L EVANGELISTE DU POUJOL SUR ORB

Avant la construction de l’église du Poujol, les fidèles assistaient aux offices à l’église paroissiale de Saint-Pierre de Rhèdes.
Il existait toutefois une chapelle dédiée à Saint-Jean l’Évangéliste. C’était la chapelle du château trop petite pour accueillir tous les fidèles du village.
"Fort petite, ne pouvant comprendre le peuple d’icelluy, laquelle a esté ediffiée pour la commodité des habitans du dict lieu, d’autant que la paroisse estant eloignée, elle sert au vicaire pour y celebrer messe les jours feries (de ferie = semaine) et donner les sacrements à ses paroissiens."
L’église nouvelle ayant été construite, en 1646, sur l’injonction de l’évêque, le service religieux de Saint-Pierre de Rhèdes y est transféré. Tout le monde y trouve son compte : les fidèles qui ont sur place un lieu de culte et le clergé qui habitait Le Poujol et n’avait plus à faire le trajet par tous les temps.
Soucieuse d’entretenir et de valoriser le patrimoine de la commune, l’équipe municipale souhaite entreprendre une opération de rénovation de certains éléments dégradés dans l’église paroissiale.
Cette opération de restauration concerne plus particulièrement :
- l’autel situé à gauche de la nef, dont les plaques en marbre blanc de Carrare se sont désolidarisées et menacent de se coucher sur le sol et de se briser. Il est donc urgent de procéder à la consolidation avant que les dégâts ne deviennent plus importants.
- la chaire, notamment son escalier dont les marches et les contre marches doivent être déposées et remplacées. Le renforcement du dessous de la chaire par une pièce métallique du bastaing est aussi nécessaire.
- le vitrail dans la chapelle de la vierge à l’enfant situé à gauche de l’autel principal présente des manques et des traits de cassures qui requièrent l’intervention d’un artisan du vitrail.
- une des fresques de la voûte qui a été victime d’une infiltration d’eau.
- l’escalier et le plancher de la tribune.

Le Conseil Municipal espère, avec le lancement de la souscription publique, pouvoir initier un projet capable d’impliquer les Poujolais sur un enjeu fort et cher à tous et ainsi développer l’intérêt et la participation du plus grand nombre dans la vie locale et les initiales qui peuvent en découler.

Médias

Nature des travaux

Le coût total des travaux labellisables de restauration d’un décor 19ème, de l’autel en marbre, du vitrail de la Vierge à l’enfant et de la chaire s’élèvent à 8 241.33 € H.T.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine