Ensemble, sauvons l'église d'Orignac !

D'hier à aujourd'hui

Entre Adour et Baronnies, Orignac est riche d’une histoire remontant à la plus haute antiquité. En témoignent le site du Castérieux, longtemps considéré comme un ancien camp fortifié romain, et qui s’est révélé après une campagne de fouille durant l'été 2015, être l’embase d’une forteresse moyenâgeuse « avortée » contemporaine de celle de Mauvezin, et du village du Luquet.

Le centre d’Orignac est dominé par son église, bâtie sur une butte avec son cimetière au tracé arrondi. Ce plan témoigne de l’existence d’un enclos défensif des XIIe et XIIIe siècles.

L’église, dans sa forme actuelle date probablement des XVe ou XVIe siècles. Elle se compose d’une nef rectangulaire flanquée de deux chapelles latérales et d’un chœur à pans coupés.

Le clocher, haute tour carrée surmontée d’une superbe toiture à cinq clochetons, est bâti contre le pignon ouest.
Vers la fin du XVIIIe siècle, l’édifice est profondément remanié. En 1785 la charpente est refaite. La fausse voûte en bois reçoit au niveau du chœur un décor peint de grande qualité figurant la Vierge entre Dieu le Père et le Christ, accompagnés de Saint Michel et Saint Jean-Baptiste entre les anges. Le mobilier est confié aux Ferrère, sculpteurs baroques d’Asté.
Lors de la Révolution, les habitants d’Orignac, apprenant la fermeture du couvent des capucins de Médous, près de Bagnères-de-Bigorre, demandent à l’administration le mobilier de la chapelle. Ainsi sont transportés dans l’église l’autel, le tabernacle et le grand baldaquin de Médous. Cet ensemble de boiseries de Marc et Dominique Ferrère demeure l’un des plus beaux de la région.

Médias

Nature des travaux

Il y a urgence à réaliser les travaux de couverture et de façade qui préserverons l'église d'Orignac.
Grâce à cette souscription, vous pouvez soutenir cette opération de conservation et de mise en valeur de ce précieux patrimoine et recevoir en retour un reçu fiscal en rapport avec votre don.

Vocation du site

Grâce à vos dons et aux travaux menés, l'édifice retrouvera son identité singulière, et le village son symbole. Déjà ouvert à la visite par l’association Connaissance des Ferrère et du Baroque Pyrénéen, cet édifice, une fois restauré, pourra acceuillir ses visiteurs, fidèles et curieux de plus en plus nombreux, dans un lieu sécurité et préservé.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine