• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    EGLISE SAINT-MARTIN - EPINAY-SUR-DUCLAIR

    Un rare porche Renaissance à faire renaître

    Collecte en cours
    EGLISE SAINT-MARTIN - EPINAY-SUR-DUCLAIR

    © Fondation du patrimoine

    pinMapSvgEPINAY SUR DUCLAIR - Seine-Maritime
    270
    40 000
    270

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet

    La restauration du clos et du couvert vise des travaux prioritaires du diagnostic en 4 tranches fonctionnelles, à savoir la restauration à l’identique du clocher, le chœur et la sacristie, le porche et la nef et enfin les intérieurs. Le but est de soigner les pathologies sans modifier l’aspect du bâtiment. Les travaux portent sur le clocher avec réfection et amélioration des abats sons des baies hautes, restauration des pierres des élévations, restauration des soubassements, suppression des joints ciment, création d’un revers pavé formant caniveau pour guider les eaux de pluie, remise en état des corniches, traitement des fissures du clocher, nettoyage, révision et restauration des couvertures.

    • Janvier 2023

      Démarrage des travaux

    • Décembre 2026

      Fin des travaux

    Le lieu et son histoire

    À l’Ouest de Rouen, à proximité de l’abbaye de Jumièges, dans une boucle de la Seine, l’église du village est placée sous le vocable de Saint Martin. Elle est établie sur un ancien fief de la « Cour d’Épinay » (Spinatus) qui prend ses origines depuis le XIIe siècle. Au XVIe siècle, ce fief appartient à l’Abbaye de Jumièges. Si l’église d’Epinay sur Duclair date globalement du XVIe siècle, sa nef et une partie du chœur ont été reconstruites en 1817 suite à un incendie. Son porche Renaissance, son portail et son clocher se présentent encore dans leurs dispositions d’origine du XVIe siècle. Peu documenté, l’édifice n’est à ce jour pas protégé au titre des Monuments Historiques, seuls les deux vantaux sculptés du portail occidental sont Classés au titre des objets mobiliers en 1908. Quatre scènes dont l’une représente le martyre de saint Étienne et une autre la charité de saint Martin animent les vantaux. À l’intérieur, la majeure partie du mobilier date du XIXe siècle, mais quelques éléments restent plus anciens : Christ en croix et fond baptismaux du XVIIe siècle, etc. L’origine Renaissance de l’édifice est attestée par les dispositions de certains ouvrages encore en place en particulier sur le clocher et le porche occidental : piles sculptées et chapiteaux du porche, etc., bien que l’ensemble reste d’une grande sobriété pour l’époque. Régulièrement orientée, l’église Saint-Martin d’ÉPINAY-SUR-DUCLAIR présente un plan massé, composé en ligne qui comprend : un porche Renaissance à l’Ouest, dotée de colonnes de section carrée en pierre sculptées, un clocher Renaissance dans la continuité, avec une salle voûtée à rez-de-chaussée formant entrée de l’église et un beffroi en partie supérieure. Un escalier en pierre d’accès aux parties hautes est accolé au Sud, une nef, à la suite vers l’Est, à vaisseau unique, dont l’ensemble du volume intérieur est couvert d’une voûte lambrissée en bois, un chœur, dans la continuité de la nef, légèrement surélevé, lieu du sanctuaire, à fond plat, doté d’un retable, et dont l’ensemble du volume est couvert d’une voûte en plâtre ; une sacristie, accolée à l’Est du chœur.

    La mobilisation

    Ces travaux ne pourront voir le jour sans le soutien fondamental de l’Etat, du Département mais aussi en fonction du mécénat et de la volonté plus globalement de chaque personne ayant une sensibilité à l’art, à l’histoire, au patrimoine. La transmission de ce patrimoine aux générations futures est un droit, un devoir mais c’est un art périlleux et fort coûteux. La commune s’y attèle avec fierté mais a réellement besoin de toutes les participations pour permettre de redresser le panache de cette église et lui offrir, via quelques soins ciblés, une longévité accrue et un plus large rayonnement. Les habitants et touristes pourront venir en toute sécurité, en toute accessibilité, afin de découvrir, lors de visites organisées commentées, lors de concerts, lors d’expositions ou autres festivités ce joli édifice rempli d’histoires et de prières.

    Si ce projet vous touche particulièrement, si vous avez des envies précises, des attentes, des questionnements, si vous souhaitez devenir acteur de ce patrimoine commun, n’hésitez pas à nous contacter et à venir nous rencontrer.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 27/09/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    La Fondation agit au plus près du terrain au travers de 21 délégations régionales et 100 délégations départementales. Pour soutenir les actions de nos 800 bénévoles et 87 salariés, soutenez ce projet.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    info iconCoût réel après réduction d'impôt : 85.00 €
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact