EGLISE SAINT-PIERRE-AUX-LIENS À ORGERUS

LE PROJET

Le Conseil municipal de la commune d’Orgerus, village de 2400 habitants a décidé d’entreprendre la restauration de son église Saint-Pierre-aux-Liens inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historique le 19 juillet 1926.

La commune d'Orgerus est située dans l'ouest du département des Yvelines, à 20 km environ au sud de Mantes-la-Jolie, Sous-préfecture, et à 36 km environ à l'ouest de Versailles, Préfecture du Département.

Le nom de la localité est attesté sous la forme Orgerus en 1230. Le nom Orgerus serait un dérivé du mot orge et signifierait « champ d’orge », « culture d'orge ». Orgerus s’appelait autrefois Béconcelles. Le hameau du Moutier, dans lequel se trouve l’église Saint-Pierre-aux-liens, était le chef-lieu de la Paroisse

Médias

Nature des travaux

L'EDIFICE

Au IXe siècle, Béconcelles (Bisconcelles) était le centre de nombreuses possessions de l’Abbaye de Saint-Germain-des-Prés, à Garancières, Auteuil, Flexanville, Maule, Osmoy, Orvilliers etc. Habet in Bisconcella mansum dominicatum bene constructum, cum ecclesiis duabus bene constructis et de- coratis, et alus casticiis suffi cienter (GUERARD B., Polyptyque de l’abbé Irminon (1844), T.2, P.245) : il y avait à Bisconcelles la maison du maître bien construite, et deux églises bien construites et décorées et autres édifices à convenances.

 Au XIIIe siècle, le nom de Beconcelles disparait au profit de celui d'Orgerus. L’église Saint-Pierre-aux-Liens est construite à l’emplacement d’une ancienne église dont subsiste le clocher du XIIe siècle, massif et flanqué d'une tourelle d'escalier. Le chœur fut construit à l’époque gothique.

La nef date du XVIe siècle est couverte d’une fausse voûte en bois lambrissée.

Les extérieurs

L’église Saint-Pierre-aux-liens présente un aspect extérieur assez homogène, les élévations extérieures sont construites en maçonneries enduites. L’église est orientée et est composée d’un chœur, d’une nef et d’un clocher. La sacristie est attenante à l’édifice au sud du chœur. La silhouette du clocher monumentale et massive est visible de loin, il est épaulé de lourds contreforts diagonaux et couvert d’un toit en ardoises à quatre pentes.

Les élévations extérieures présentent deux types de baies correspondant à deux phases de construction, la nef est éclairée par de petites baies aux linteaux monolithes (XVIe siècle), le chœur et le sanctuaire de baies à remplage (époque gothique). Les encadrements de baies et les chaînes d’angle sont en pierres, la nef et le chœur sont couverts en tuiles plates

Les intérieurs 

La nef est couverte d’une voûte à carène lambrissée en berceau, qui prend appui sur une corniche en bois moulurée. Les entraits et poinçons de la charpente sont apparents. La nef est éclairée par deux baies en plein cintre qui s’ouvrent sur la façade nord et une baie façade sud, elles sont dotées de vitraux du XIXe siècle historiés. Une tribune en bois habille l’élévation intérieure ouest de la nef. On y accède par un petit escalier en bois. Elle permettait aux fidèles d’assister aux offices et d’avoir une vue dominante sur la nef.

Vocation du site

PRESENTATION DES TRAVAUX

Les travaux de restauration comprendraient :

·         L’enlèvement d’une tribune en très mauvais état, dangereuse pour le public et le réaménagement d’un vestibule assurant une transition entre l’intérieur et l’extérieur.

·         La réfection de la toiture en tuiles plates du versant nord de la nef et du bardage en bardeaux bois du refend entre la nef et le chœur. Des tuiles tombes régulièrement sur le chemin présentant un danger pour les passants

·         La restauration de la Chapelle situé sous le clocher : Cette chapelle abrite 4 objets mobiliers protégés :

  •  un autel et retable en bois construit au XVIIe siècle,
  •  du bas-relief funéraire derrière l’autel
  • une statue en bois de saint Pierre datant du XVe siècle
  • une statue en bois de saint Damien datant du XVIIe siècle.

Ces travaux sont indispensables car un volume important de gravats ont été déposés sur l’extrados des voutes de cette chapelle créant une surcharge pouvant entrainer à terme des désordres graves de la voute.

L’ensemble de ces travaux sont donc absolument nécessaire pour maintenir en bon cette église Saint-Pierre-aux-Liens.

La commune d’Orgerus a présenté des dossiers auprès de la DRAC, du Conseil Régional et du Conseil Départemental pour obtenir des aides financières mais néanmoins elle a besoin de ressources complémentaires pour réaliser ces travaux de restauration.

Cet édifice a accompagné depuis plusieurs siècles la vie de notre village et de ses environs. Il représente pour nous un patrimoine historique que nous devons protéger.

Ce patrimoine irremplaçable fait partie de notre histoire mais aussi plus largement de notre histoire de France.

Votre soutien nous encouragera à poursuivre notre politique de restauration pour la préservation et la transmission aux générations futures de notre patrimoine historique.

Nous comptons sur la générosité des donateurs qui sont attachés à maintenir en bon état des monuments historiques comme l’est cette église inscrite à l’inventaire des monuments historiques.

Votre don bénéficiera des avantages fiscaux : réduction d’impôt égale à 66 % de montant de votre don, un don de 50€ ne coute que 17€ avec une déduction fiscale de 33€.

En nous aidant financièrement, vous pourrez dire, j’ai participé à la préservation d’un monument historique.

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine