Sarrant, classé Plus Beaux Village de France, possède en son sein l’Eglise Saint-Vincent nécessitant des travaux de restauration importants.
L’église Saint Vincent a été construite sur plusieurs siècles (du XIIIe au XIXe) et restera inachevée car l’actuel chevet médiéval devait être remplacé par un chevet plus grand (plus large et plus haut) prolongeant la nef « renaissance ». Ceci se remarque de l’extérieur comme de l’intérieur avec le chevet plus petit et non centré par rapport la nef. La nef actuelle remplace la nef primitive qui était plus courte et n’occupait que les 2 premières travées actuelles. La nef actuelle est de 4 travées flanquée de 4 chapelles de part et d’autre. Des corbeaux de départs de croisée d’ogives sont visibles sur l’extérieur des chapelles coté nord et sud prouvant ainsi que deux chapelles supplémentaires étaient prévues si ce n’est un déambulatoire autour du chœur.

Médias

Nature des travaux

Les travaux de restauration les plus urgents concernent une partie de la charpente et la jonction entre le chœur primitif et la nef renaissance. Cette jonction dont la voute est en bois doit être refaite de toute urgence car elle menace de s’effondrer. La restauration des chapelles interviendra lors d’une deuxième campagne.

La commune a engagé de gros travaux pour restaurer les espaces publics (restauration des rues du village, construction et restauration de logements afin de restaurer des bâtiments publics….) et développe le projet « Sarrant, Village de l’Illustration » dont l’objectif est l’implantation d’artisans et artistes liés au domaine de l’Illustration afin de consolider l’attrait touristique et économique de la commune. Ces différents engagements financiers ne permettent pas à la commune de s’engager seule financièrement sur cet édifice.

Vocation du site

Le but de ces travaux est de permettre l’ouverture régulière de cet édifice en toute sécurité afin d’y programmer, en plus des cérémonies du culte, des événements culturels et notamment des concerts de musique classique tout en respectant le lieu. Le but ultime serait d’exposer, de façon sécurisé, la chasse reliquaire, mobilier classé et appartenant à la commune.
Le fait de pouvoir programmer dans cette église des concerts de musique classique serait le prolongement d’une tradition ancienne puisque au XVIe et XVIIe siècle, une confrérie de « Violons » (appellation dans les actes notariés des musiciens joueurs de vielle, tambourin à cordes et flûte) regroupés en confrérie à Sarrant sous l’égide de Notre-Dame de la Visitation, ont animé la vie Sarrantaise. Il est à noter qu’une majorité de sas « Violons » était aveugle.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine