• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Eglise Sainte Marie-Madeleine et presbytère de Morzine

    Restaurons l'église Sainte Marie-Madeleine et le Presbytère de Morzine en Haute-Savoie !

    Eglise
    Presbytère
    Collecte en cours
    Eglise Sainte Marie-Madeleine et presbytère de Morzine

    © Commune de Morzine / Fondation du patrimoine

    pinMapSvgMORZINE
    3 075
    0
    3 075

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Restaurer deux bâtiments patrimoniaux au coeur de Morzine

    L'église Saint Marie-Madeleine et le presbytère, construits au XVIIe siècle, sont situés au cœur de la commune de Morzine en Haute-Savoie, sur la place de la Mairie.

    La place de la Mairie constitue le cœur du village de Morzine. On y trouve en effet la Mairie, l’église Sainte-Marie Madeleine, l’ancienne poste et une halle accueillant diverses manifestations, souvent en extension de l’église.

    Aujourd’hui très vieillissante, la façade de l’église présente un aspect sali, l’enduit gris ne correspond pas au coloris historique des établissements de culte marquants locaux, plutôt dans des tons de pierre beige. De plus, les frontons et pierres d’angle présentent un état d’usure avancés, avec des fissures et de nombreuses marques sales. Le Presbytère présente des façades dans le même ton que l’église, avec un enduit davantage endommagé, laissant apparaître la pierre à nu par endroit. Aussi l’église Sainte Marie-Madeleine de Morzine et son presbytère adjacent, doivent faire l’objet d’un ravalement complet, avec traitement soigné des éléments pierre et bois, ainsi que la réalisation d’un enduit traditionnel à la chaux, dans un ton pierre/beige historique, qui redonnera l’éclat et le lustre que méritent ces deux édifices. Il est aussi prévu de changer les quatre cadrans de l’église, qui présentent un état d’usure avancé.

    Deux édifices du XVIIe siècle au coeur du village

    A l’origine, la paroisse du Biot englobait celle de Morzine, et la première église de la vallée fut édifiée dans le village du Biot au IXe siècle. Avec la fondation de l’Abbaye d’Aulps, au Xe siècle, les habitants de Morzine furent rattachés à la Paroisse de St-Jean-d’Aulps. Au fil du temps, sa communauté grandissante, Morzine acquiert son indépendance religieuse et devint une commune indépendante disposant de sa propre chapelle. La paroisse de Morzine vit ainsi le jour en 1606, suite à la visite de François de Sales, alors évêque d’Annecy, nommant le premier curé : le révérend Pierre Deffert, morzinois d’origine.

    Construite au cœur de Morzine, au bord de la Dranse et face à la Mairie, l’église Sainte Marie-Madeleine a vu sa construction démarrer en 1690, en lieu et place de la chapelle édifiée par la confrérie du Saint Esprit en 1498. Achevée en 1734, l’église Sainte-Marie Madeleine fut le premier bâtiment à recevoir un couvert d’Ardoises produites depuis peu localement. Entre 1803 et 1805, l’église a été largement remaniée et a acquis l’aspect que nous lui connaissons aujourd’hui. L’édifice, dessiné par l’architecte Jean-François Amoudruz, présente quatre façades baroques. La tour carrée du clocher date de la première église, on y a rajouté deux lanternes et un bulbe, ainsi que le perçage des fenêtres pour y installer des cloches supplémentaires. Le plan d’origine possédait la forme d’une croix grecque, avec quatre branches d’égales longueur et quatre façades identiques. L’intérieur est entièrement décoré dans un style néoclassique sarde. Dans la seconde partie du XIXe siècle, l’exploitation des ardoisières a induit une augmentation de la population. L’église fut donc agrandie du côté du presbytère, ce qui modifia son orientation, sa géométrie et son acoustique.

    Le presbytère de Morzine est un château morzinois (maison bourgeoise traditionnelle de Morzine), datant de la fin du XVIIe siècle. Il est érigé à proximité immédiate de l’église, le long de sa façade Est, à l’arrière de la nef. Cette bâtisse fut donnée par Françoise Du Boin, fille de Françoise Buttet et Pierre Du Boin lui-même fils de François Du Boin (originaire de Samoens) et Gasparde de Bergoend. Les Buttet et les de Bergoend sont deux familles propriétaires de bâtisses au bourg de Morzine. A sa mort en 1749, Françoise lègue sa maison et son jardin du Bourg à la paroisse, « pour servir d’habitation au révérends curés, au révérend vicaire ou au vicaire qui fera la classe ». Par testament, elle lègue ses biens, son linge et 700 livres aux pauvres, à la paroisse et à diverses familles du village. Ce bâtiment hébergera de nombreuses années, l’école des garçons du village. Aujourd’hui, il héberge le curé ainsi que les différentes activités liées à la vie de la Paroisse.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 24/09/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    La Fondation agit au plus près du terrain au travers de 21 délégations régionales et 100 délégations départementales. Pour soutenir les actions de nos 800 bénévoles et 87 salariés, soutenez ce projet.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    info iconCoût réel après réduction d'impôt : 85.00 €
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact