• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Fort des Rousses

    Le fort des Rousses a besoin d'une rénovation afin de continuer ses activités culturelles

    Fort
    Projets de maillage Loto du patrimoine 2021
    Soutenus par Mission Bern
    Collecte terminée
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : restaurer les remparts du fort des Rousses, aujourd'hui un lieu touristique

    Le fort attire plus de 33 000 visiteurs chaque année, découvrant les caves d’affinage Juraflore. L’été, ses douves accueillent un aménagement touristique : les « Commando Games » (escalade, tunnels, tyroliennes, etc.). La rénovation des remparts permettra d’en faire un lieu encore plus attractif pour les touristes et les habitants du territoire. La commune procède régulièrement à un déboisement maîtrisé des glacis et des alentours du fort pour mettre en valeur le bâti. Elle consacre environ 30 000€ par an à l’entretien des remparts, ce qui reste largement insuffisant. L’éboulement de certaines portions, qui provoque l’effondrement de pierres et de terre, les rend dangereux et en fragilise la structure. Il s'agit désormais d’agir rapidement afin d'éviter d’avoir à fermer certaines portions des remparts, qui sont sur des chemins très fréquentés, notamment par les randonneurs et les skieurs de fond. Les travaux, principalement de terrassement et de maçonnerie, porteront sur la restauration des remparts du fort, en trois phases successives.

    • Automne 2021Début des travaux
    • Automne 2023Fin des travaux

    Le lieu et son histoire : le fort des Rousses, le deuxième plus grand fort de France bâti au XIXe siècle

    Construit entre 1843 et 1862, le fort des Rousses est, après le Mont-Valérien, la 2ème forteresse la plus grande de France, avec un périmètre d’enceinte de plus de 3 km et une étendue de 21 ha. Avec plus de 50 000 m² de caves voûtées, des kilomètres de galeries souterraines et une imposante esplanade intérieure, le fort a été conçu pour abriter 3 500 soldats et 2 000 chevaux. En 1870-1871, il servit de base à l’Armée de l’Est du général Bourbaki. A partir de 1914, il devient un lieu d’entraînement et d’aguerrissement des soldats, centre d’entraînement des commandos.

    Racheté par la commune en 1999, il a progressivement été reconverti pour devenir aujourd’hui le premier site régional classé « patrimoine industriel, artisanal, agricole et technique ». Il est aujourd’hui principalement connu pour abriter des caves d’affinage de comté.

    La mobilisation : faire du fort un espace touristique et culturel

    Ce projet permettra de mettre en lumière cet imposant ouvrage historique avec la possibilité d’en faire un espace à la fois culturel et sportif (expositions à ciel ouvert et ski nocturne sous l’éclairage des remparts) et d’y organiser des manifestations et animations touristiques. Un projet intitulé « Rouxy » est en cours d’élaboration par la communauté de communes, pour développer une activité quatre saisons supplémentaire au pied du fort, à deux pas du centre de la station de ski.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 01/09/2021
    missionBernSvg

    La Mission Patrimoine confiée à Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, contribue à la sauvegarde du patrimoine français dans toute sa diversité.

    Découvrir la Mission Patrimoine

    Vous aimerez aussi

      Voir tous les projets

      Où nous trouver ?

      Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

      La Fondation près de chez vous