Les travaux continuent ! Nous comptons sur votre soutien !

Le Fort Dugommier a été bâti dans le deuxième quart du 19ème siècle sur la crête dominant les villes de Collioure et de Port-Vendres, dans le but de fortifier cette position haute qui surplombait le Fort Saint-Elme et le rendait vulnérable.
Tout d'abord appelé "Redoute du PALAT", on lui donna par la suite le nom du Général français qui avait libéré Collioure des troupes espagnoles en 1794. Vendu par l'armée au début du 20ème siècle, le Fort a conservé un bâtiment central construit sur le rocher, fortifié (avec la présence de vestiges d’un crénelage en cayrous), et possédant des caves et des souterrains creusés dans la masse du rocher. Cet ensemble est ceinturé d’un large fossé de douze mètres de large, en partie lui-même creusé dans le roc, lui-même bordé d’un large glacis aménagé sur la pente naturelle du talus.

Grâce à l'association FD2C et au soutien actif de la ville de Collioure, le Fort Dugommier, un des fleurons de l’architecture militaire des Pyrénées Orientales (66). Inscrit depuis 2003 - ainsi que son glacis - à l’Inventaire des Monuments Historiques, il fait l’objet d’un projet ambitieux visant à la fois à lui rendre son aspect originel et à en faire un centre artistique d’avant-garde.

Le Fort Dugommier, dont la construction fut décidée en 1840, commencée en 1844 pour s’achever seulement en 1893, occupe une crête stratégique au-dessus des villes de Collioure et Port-Vendres.
En effet, si les visiteurs d’aujourd’hui s’extasient à juste titre, devant la beauté du panorama, les stratèges du 19ème siècle se souvinrent que, pendant les guerres franco-espagnoles de l’époque révolutionnaire, cette éminence avait donné aux assaillants une position dominante sur un ouvrage voisin, le Fort Saint-Elme, maintes fois pris et repris, au grand dommage des populations civiles de Collioure.

Désaffecté, le Fort Dugommier a subi des dommages importants dans son architecture et dans l’intégrité des matériaux de construction : pierres de taille, éléments du glacis…
En fait le Fort sert de carrière de pierres depuis longtemps à des gens sans scrupule, ce qui a certainement contribué à l’aggravation des désordres actuels, et peut-être même la démolition du corps du bâtiment central.
La route de crête qui permet d’accéder au Fort a d’ailleurs été ouverte à travers le glacis sud.
La commune de Collioure est parfaitement consciente de cet abandon et des risques induits, et a accueilli très favorablement le projet de restauration envisagé par l’Association du Fort Dugommier de Collioure.

L’Association entreprend les démarches de sauvegarde de l’édifice, en enrayant le phénomène de ruine dans un premier temps, et envisage l’ambitieux projet de reconstruire le corps de bâtiment central détruit, pour retrouver le volume et redonner la silhouette de l’architecture d’origine.

Médias

Nature des travaux

Le coût total estimé des travaux 2017/2018 de consolidation d’urgence du mur d’escarpe Sud, de transport des pierres et déblaiement et de reprise du Bastion d’entrée Nord  est de 95 904 € T.T.C.

Vocation du site

Faites un don et défiscalisez !

Partenaires

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • FORT DUGOMMIER DE COLLIOURE

    LE FORT DUGOMMIER A COLLIOURE

  • FORT DUGOMMIER DE COLLIOURE

    LE FORT DUGOMMIER A COLLIOURE

  • FORT DUGOMMIER DE COLLIOURE

    LE FORT DUGOMMIER A COLLIOURE

  • FORT DUGOMMIER DE COLLIOURE

    LE FORT DUGOMMIER A COLLIOURE

  • FORT DUGOMMIER DE COLLIOURE

    LE FORT DUGOMMIER A COLLIOURE

  • FORT DUGOMMIER DE COLLIOURE

    LE FORT DUGOMMIER A COLLIOURE

  • FORT DUGOMMIER DE COLLIOURE

    LE FORT DUGOMMIER A COLLIOURE

  • FORT DUGOMMIER DE COLLIOURE

    LE FORT DUGOMMIER A COLLIOURE