S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Ancienne gare de tramway de Cieux

D'abord gare de tramways puis bascule agricole, cet édifice emblématique de la vie d'autrefois nécessite aujourd'hui d'être restauré pour empêcher sa disparition et garantir son ancrage dans les générations futures.

Ancienne gare de tramway de Cieux

© © Fondation du patrimoine

pinMapSvgCIEUX
16 040
15 000

106%

16 040

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Faire revivre durablement un lieu à l'abandon.

La gare de tramways, devenue la bascule agricole de Cieux jusqu’aux années 1970, est un héritage immobilier de l’histoire rurale qu'il convient de réhabiliter et** faire vivre dans les conditions d’aujourd’hui**. Ce bâtiment abritera une vitrine historique avec d’une part l’histoire du "trami", le nom donné aux Chemins de fer départementaux de la Haute-Vienne, d’autre part celle de la bascule agricole de Cieux. Elle accueillera de petites expositions temporaires et sera un lieu de rencontre autour du livre avec animations, lectures et débats. Situé au sortir du bourg, avec des abords aménagés pour estivants et randonneurs, ce lieu réhabilité participera à l’essor touristique des Monts de Blond.

Le programme de travaux engagé prévoit la mise hors d’eau et hors d’air du bâtiment via un ravalement extérieur des murs, de la charpente, et une réhabilitation des menuiseries. Le sol sera par ailleurs traité. Dans un second temps, la commune de Cieux entreprendra un aménagement intérieur du bâtiment, pour créer un lieu patrimonial abritant les vitrines historiques de la gare de tramways et de la bascule de Cieux. Parallèlement, les abords du site seront mis en valeur pour assurer l’accueil des touristes et randonneurs.

  • 26 juin 2021

    Lancement de la collecte

  • 28 juin 2021

    Début des travaux

Un bâtiment atypique du patrimoine ciellois.

À partir de 1908, les Chemins de fer départementaux de la Haute-Vienne (CDHV) développèrent 318 kilomètres de lignes de tramways électriques reliant villes et villages du département. La Haute-Vienne fut le 3ème département français à mettre en place ce réseau valorisant les « relations de proximité ». À cette époque, on circulait à pied, à vélo, en charrette attelée et, dans les campagnes, on s'éclairait encore à la bougie ; seuls quelques privilégiés disposaient d'un véhicule automobile. L'électricité, pour ces transports, fut fournie en grande partie par une usine hydro-électrique construite à cet effet près d'Eymoutiers. De nombreuses gares assuraient la desserte des voyageurs mais aussi des bestiaux et des marchandises.

Actuellement, sur la commune de Cieux, traversée par la ligne 4 allant d'Oradour-sur-Glane (La Tuilière) à Bussière-Poitevine, la gare Montgénie-Charat en ruine, va être démolie. Celle de Cieux, située au sortir du bourg sur la route de Blond présente, elle, un état de conservation compatible avec sa réhabilitation.

Quelques habitants peuvent encore témoigner de son activité. D’autres, plus nombreux, se souviennent de la destination qu’a pris le bâti après la fermeture des lignes en 1949* suite à la concurrence des voitures, des camions et des autobus. Cet édifice abrita pendant deux décennies, la bascule agricole de Cieux. La plate-forme de pesage subsiste en façade : à l’arrière se trouve encore la cage de pesée des animaux et, à l’intérieur, le mécanisme.

Un territoire rural soudé autour du projet

Malgré le soutien financier de la Préfecture et du Conseil départemental de la Haute-Vienne, le reste à charge pour la commune est conséquent. C’est la raison pour laquelle la mairie de Cieux a choisi de faire appel au savoir-faire de la Fondation du patrimoine pour lancer un appel aux dons ouvert à tous. Particuliers, entreprises, associations… peuvent ainsi devenir acteurs de ce projet de sauvegarde.

**Tous les donateurs recevront au minimum une photo d'archives cartonnée de l'ancienne gare, offerte par la mairie de Cieux ** (voir "Contreparties" en bas de la page pour plus d'informations - "Pour" = "Dès").

Les partenaires

Partager ce projet
Mise à jour le 08/06/2024

Vos contreparties

Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

    Pour 1€

    checkmarkSvgUne photo d'archives cartonnée de l'ancienne gare

    Pour 10€

    checkmarkSvgUn porte-clés personnalisé de la gare + inscription à la liste des souscripteurs

    Pour 50€

    checkmarkSvgcontreparties précédentes + une affiche de la collecte

    Pour 100€

    checkmarkSvgcontreparties précédentes + 2 entrées à Historail (Musée du chemin de fer à Saint-Léonard-de-Noblat)

    Pour 500€

    checkmarkSvgcontreparties précédentes + une interview publiée dans le Cieux Mag'

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org