• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    GRANGE ORTHODOXE DE SAINT-ANDRÉ-LES-VERGERS

    Héritage méconnu des granges auboises, la grange de Saint-André-les-Vergers a besoin d’une restauration complète. Objectif : sauvegarder un patrimoine rural du XVIIIe siècle.

    Grange
    Collecte terminée
    GRANGE ORTHODOXE DE SAINT-ANDRÉ-LES-VERGERS

    © Grange orthodoxe dans l'Aube

    pinMapSvgST ANDRE LES VERGERS
    30 006
    50 000

    60%

    38 500

    Définition des montants

    Collecte terminée
    Le projet
    Les actualités
    1
    Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
    Partager ce projet

    Le projet : sauvegarder une grange du XVIIIe siècle

    Votre soutien est indispensable pour sauvegarder la grange orthodoxe, un édifice agricole du XVIIIe siècle. Située à Saint-André-les-Vergers, à 3 km de Troyes et 23 km du parc naturel régional de la forêt d’Orient, la grange est un vestige de l’architecture rurale du centre de l’Aube.

    La restauration concernera l’ensemble de l’édifice : Le projet consiste à réhabiliter la grange de Saint-André-les-Vergers pour offrir un lieu de culte approprié à la communauté orthodoxe de tradition russe dans l’Aube. Ce projet a été concrétisé grâce à un bail emphytéotique signé par le diocèse de Troyes et la communauté orthodoxe. La grange nécessite des travaux de restauration à l’extérieur et à l’intérieur du bâtiment, d’accessibilité et d’aménagement dont le coût s’élève à de 250 000 euros.

    • 12 juin 2018

      Lancement de la souscription !

    • 12 octobre 2019

      Premier office célébré dans la grange orthodoxe !

    • 25 décembre 2019

      Dépose d'un clocheton en forme de bulbe sur la chapelle orthodoxe

    • 20 avril 2021

      Fin des travaux extérieurs !

    Le lieu et son histoire : la réhabilitation d’une grange en lieu de culte

    La grange est caractéristique, par son plan et sa forme, de l’architecture rurale de la fin du XVIIIe siècle. Elle présente les éléments de base d’un édifice construit avec des bois locaux pour répondre aux besoins du monde agricole de l’époque.

    Le projet consiste à réhabiliter la grange pour offrir un lieu de culte approprié à la communauté orthodoxe de tradition russe dans l’Aube. Fondée en 1932 par des émigrés russes, la paroisse orthodoxe Saint-Nicolas-en-Champagne avait alors construit une église en bois sur un terrain concédé par la teinturerie Clément Marot, à Troyes, qui employait de nombreux Russes. Une bombe la détruisit en août 1940. Les protestants prêtèrent alors un local aux orthodoxes, qui seront ensuite, et jusqu’à aujourd’hui, hébergés par les catholiques dans divers sites. 

    La mobilisation : un territoire rural soudé autour du projet

    La restauration de la grange du XVIIIe siècle s’accompagne d’un vaste projet de valorisation. En effet, ce projet né en 2014 a été concrétisé en 2015 par un bail emphytéotique signé par le diocèse de Troyes et la communauté orthodoxe met à disposition de celle-ci cette grange champenoise typique.

    La grange orthodoxe de Saint-André-les-Vergers sera également ouverte à l’ensemble des visiteurs du territoire, notamment les visiteurs venus explorés le patrimoine religieux et rural de la région Troyes.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 23/03/2022

    Vous aimerez aussi

    Voir tous les projets

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact