Le Touquet-Paris-Plage dispose d’un riche patrimoine architectural dont la fantaisie et l’éclectisme illustrent à merveille l’esprit balnéaire des 19ème et 20ème siècles.

Restaurer le patrimoine existant dans le respect de son histoire, le mettre en valeur, est une préoccupation majeure pour la commune, car elle a en charge sa transmission aux générations futures. Ce patrimoine est, de plus, un véritable atout touristique.

 Le premier centre administratif qu’est l’hôtel de ville doit aujourd’hui subir une rénovation en profondeur : il n’est plus adapté aux exigences du service public du XXIème siècle.

Construit en 1929, cet édifice s’inscrit dans le « plan d’extension et d’embellissement de la ville » et a fait l’objet d’un concours ouvert à tous les architectes français. Parmi trente projets présentés, c’est celui de MM. Debrouwer et Drobecq qui fut choisi par le jury. Les plans définitifs furent dressés en avril 1928, la première pierre posée en avril 1929, l’inauguration célébrée en 1931.

Atypique, monumental, l’édifice ne semble entrer dans aucune catégorie tant son vocabulaire architectural est unique. Il présente des arcs d’inspiration gothique, mais sans les ornements qui les accompagnent, des formes lobées, des arcatures ogivales. Son aspect extérieur place le spectateur dans la perplexité.

Sa composition même est étonnante avec un corps principal, qui forme le cœur de l’édifice comportant la grande salle d’honneur, le long du boulevard, au nord le grand pignon fait face à l’église, il est devancé par le porche d’entrée (le Narthex) aménagé avec deux rampes latérales et un escalier central monumental qui donne accès aux salles d’apparat, le beffroi presque détaché à l’extrémité sud, qui sert à l’entrée du public. Le pavillon Nord-Est, est greffé au massif principal. Enfin la façade Sud-Est est remarquablement composée d’un grand massif aux doubles courbes inversées, concaves de chaque côté, convexes au centre, prolongé par un pavillon Sud-Est avec un escalier.

Médias

Nature des travaux

L’édifice souffre de graves désordres et d’un mauvais état sanitaire généralisé des façades. Il doit être rendu conforme à la réglementation en matière de sécurité et d’accessibilité. Enfin il souffre de la défaillance de ses dispositions originelles en matière de confort thermique et d’étanchéité.

La valeur patrimoniale de l’édifice s’est construite autour de l’image d’une fonction de représentation, qui concerne l’ensemble des trois façades nord, ouest et sud, ainsi que les intérieurs des 1er et 2nd étages.

Compte-tenu de sa dégradation le montant global des travaux est estimé à  7 751 293 € pour sa réhabilitation totale ( intérieurs et extérieurs ). 

Le montant des travaux, objet de l’appel à dons est de 6 436 507 € se focalisant sur les travaux les plus patrimoniaux.

 

Les travaux s’effectueront en huit tranches, l’urgence première étant d’agir pour mettre en sécurité le BEFFROI.

De manière générale la volonté est de restaurer l’existant. Ne seront changées pour un remplacement à l’identique que les parties les plus altérées ne pouvant être restaurées.

 De la même manière l’ensemble des restaurations portent sur :

  • les façades et sa structure en béton armé, les éléments de décor en béton, les balustrades, loggia et balcons, les parties de façades en briques ;
  • les menuiseries, qui après reconnaissance des existants sur site, seront restaurées (dépose avec soins, démontage de vantail et ferrures et remploi des divers éléments de toute nature, restauration en atelier puis repose) ; les menuiseries en très mauvais état seront remplacées par des menuiseries en chêne ; remise en peinture ;
  • les vitraux par dépose avec soin, dessertissage des panneaux, examen attentif des verres, réparation avec mise en plomb, masticage et repose ;
  • la toiture, qui fera l’objet d’une restauration complète, chaque tranche en planifie une partie. Après préparation des supports, la pose de tuiles plates neuves de modèle restauration est prescrite avec clouage des tuiles aux clous crantés inox.

Les dons concernent l’ensemble de la restauration, qui est divisée en plusieurs tranches réparties comme ci-après :

Pour la TRANCHE 1 : restauration complète du BEFFROI

Les interventions vont porter sur les éléments suivants :

  • le nettoyage général de la façade, restauration ou remplacement des briques décoratives altérées et rejointoiement complet, traitement d’étanchéité ;
  • la reconstitution du couronnement en restituant les boules décoratives et les balustres manquantes.
  • l’horlogerie : des interventions seront nécessaires sur la chambre des cloches par la restauration des abat-sons existants, la restitution des abat-sons manquants, la restauration des cadrans et du mécanisme.
  • la création de ferronnerie pour les garde-corps manquants ;
  • la restauration des bétons des balustrades, loggias, balcons et ornements ;
  • la restauration de la toiture sur l’ensemble complet derrière le fronton et derrière le beffroi.

 Les travaux débutant en 2020, vous pouvez orienter vos dons sur la restauration du BEFFROI.

Vous pouvez aussi faire un don pour la suite des travaux qui s’enchaîneront.

 Pour la TRANCHE 2 : façade et couvertures du porche d’entrée (face à l’église) « le Narthex » et de la façade nord

Les interventions vont porter sur les éléments suivants :

  • la restauration de l’intérieur de la voûte en briques ;
  • la restitution par moulage des éléments de décors en béton et des boules ;
  • la toiture est restaurée dans son intégralité ainsi que la toiture haute de la façade nord ;
  • les lucarnes sont déposées et remplacées à neuf ;
  • les briques altérées ou cassées sont remplacées ;  
  • pour les menuiseries extérieures : réfection des pièces détériorées et remplacement des pièces hors d’usage.

 

Pour la TRANCHE 3 : façade et couvertures du pavillon Nord-Est (salle du conseil municipal)

Les interventions vont porter sur les éléments suivants :

  • le remplacement de la verrière extérieure au-dessus de la salle du conseil municipal ;
  • la dépose et la reconstruction à l’identique du lanternon ;
  • les vitraux sont déposés et restaurés avec soin ;
  • la toiture est revue sur l’ensemble du pavillon nord et le clocheton ;

 

Pour la TRANCHE 4 : façade et couvertures du corps central façade Est (arrière-cour)

Les interventions vont porter sur les éléments suivants :

  • les parements de briques en terre cuite et les briques en terre cuite émaillées sur l’ensemble de la façade sont nettoyées, les joints défectueux sont purgés, un rejointoiement au mortier de caractéristiques identiques à l’existant sera apposé.
  • les briques très dégradées seront déposées au burinage et poinçonnage, puis remplacées par des modèles de forme et couleur identiques en provenance de briqueteries artisanales ;
  • restauration de la couverture du corps central par tuiles neuves de caractéristiques identiques et modèle restauration (couleur, forme, dimension)
  • les vitraux sont déposés et restaurés avec soin ;

 

Pour la TRANCHE 5 : corps central façade Ouest boulevard Daloz

Les interventions vont porter sur les éléments suivants :

  • l’étanchéité des balcons
  • les éléments de décors en béton, boules, pinacles seront restaurés par purge puis restitution par moulage ;
  • aux endroits fissurés, les parements détériorés seront déposés et remplacés, les balustrades et briques manquantes remplacées à l’identique ;
  • les vitraux sont déposés et restaurés avec soin ;
  • pour les menuiseries extérieures : réfection des pièces détériorées et remplacement des pièces hors d’usage.
  • la restauration de la toiture sur l’ensemble du corps central et la galerie Ouest ;

 

Pour la TRANCHE 6 : façade et couvertures partie Sud, avenue des Oyats

Les interventions vont porter sur les éléments suivants :

  • les vitraux sont déposés et restaurés avec soin ;
  • la restauration des bétons
  • la restauration de la toiture sur l’échauguette et les parties sous balustrades en façade sud ;
  • la dépose des menuiseries existantes avec restauration des éléments en bon état et remplacement des menuiseries en mauvais état, changement par des menuiseries en chêne idem existant. Remise en peinture.

 

Pour la TRANCHE 7 : façade et couvertures du pavillon Sud avenue des Oyats

Les interventions vont porter sur les éléments suivants :

  • la dépose soignée des vitraux et nettoyage ;
  • la restauration de la toiture dans son intégralité ;
  • les ouvrages de ferronnerie, grilles et main-courante seront à desceller soigneusement pour restauration des éléments en atelier et repose ;
  • la restauration des appuis de fenêtres en tuiles ; le nettoyage des encrassements, salissures par brossage, le remplacement des tuiles altérées ;
  • le remplacement des balustrades et briques manquantes à l’identique ;
  • les corniches bois chéneau et lucarnes : remplacement des consoles et des parties altérées ;

 

Pour la TRANCHE 8 : aménagement des extérieurs :

Le pavage et ses massifs plantés constituent des éléments d’atmosphère indispensables à restaurer intégralement cet édifice. L’écrin dans sa parure !

 

Selon le déroulement du chantier et pour une meilleure sauvegarde de l’édifice, certaines tranches pourront être réalisées simultanément.

Partenaires










faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine