JARDIN ROCAILLE DE L'ERMITAGE DU MONT CINDRE

Situé à cinq kilomètres à vol d’oiseau du centre de Lyon, le site de l’Ermitage est identifié dans les archives depuis 1341 et a été officiellement reconnu par le Pape Jules II en 1511.
Il est composé de trois entités distinctes :
La chapelle Notre Dame de Tout Pouvoir, du XIVe siècle, dont le Narthex et l’abside furent ornés en 1952 de fresques du peintre Louis TOUCHAGUE. D’après un article de Paris Match de cette époque, il « renonça à la vie parisienne et y réalisa l’œuvre de sa vie ». Dans cette chapelle sont présentées des statues en bois réalisées entre le XVIIe et le XVIIIe siècle sur lesquelles subsistent des restes de polychromie. Elles sont inscrites sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
Le jardin potager, qui offre un panorama exceptionnel sur la métropole lyonnaise,
Le jardin de rocailles : il est l’œuvre spontanée d’Emile Damidot (dit frère François), dernier ermite de 1878 à 1910. En s’appuyant contre les murs de la chapelle et le flanc de carrière tout proche, il façonna à la main des chapelles, des grottes ainsi qu’un belvédère culminant à 12 mètres au-dessus du sol. Ce jardin de rocailles est contemporain du Palais Idéal du facteur Cheval. L’insolite du lieu, ses rocailles, sa grotte à passage souterrain, les jeux d’ombre et de lumière sur les statues gardiennes du lieu suscitent l’imaginaire et lui donnent un caractère fantastique.

actualité
du projet

Le Grand Prix Pelerin du public 2017

Le Jardin de Rocaille de l'Ermitage du Mont Cindre à Saint-Cyr-au-Mont-d'Or a été selectionné pour concourir au Grand Prix Pelerin du public 2017. Depuis plusieurs années, la ville de Saint-Cyr-au-Mo...

Médias

Nature des travaux

La Tranche 1a permis de restaurer l’unique accès au jardin de rocailles. Près de 40 000 Euros ont été consacrés à ces travaux de consolidation des enrochements.
La Tranche 2 a pour objectif de restaurer et sécuriser le belvédère. Il est prévu de travailler à la fois sur les structures métalliques très corrodées et les enrochements fragilisés. Du haut de ce belvédère, situé 12 mètres au-dessus de la Chapelle, se dévoile un panorama unique et exceptionnel sur l’ensemble de la métropole lyonnaise.
Le budget pour la réalisation de cette deuxième tranche de travaux a été estimé à 250 000 € HT.

Vocation du site

L’association Louis Touchagues et l’association Le Mont Cindre et son Ermitage, en collaboration avec la commune de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (propriétaire des lieux), animent le site et accueillent plusieurs milliers de visiteurs chaque année, dans le cadre de visites guidées, de concerts, etc.
L’Ermitage est également référencé par l’Office de Tourisme du Grand Lyon.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine