• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Orangerie et pigeonnier des Ursulines à Grenade

    Participer à la sauvegarde de l’orangerie et du pigeonnier des Ursulines du XVIIe siècle, situés à Grenade dans le département de la Haute-Garonne.

    Collecte en cours
    orangerie et pigeonnier des ursulines
    pinMapSvg
    150
    150
    8 184

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : sauvegarder et valoriser un patrimoine du XVIIe siècle

    Votre aide est indispensable pour soutenir la communauté des Ursulines dans son projet de restauration et de valorisation de l’orangerie et du pigeonnier des Ursulines à Grenade, édifice historique et religieux dans la Haute-Garonne. Le projet concerne les bâtiments de l’orangerie et du pigeonnier de l’ancien couvent des Ursulines. Si certaines parties du couvent sont inscrites parmi les Monuments historiques depuis 1988, ce n’est pas le cas de l’orangerie et du pigeonnier qui présentent néanmoins un intérêt certain. Le projet consiste à revenir à l’état initial des dispositions de toiture et de sauvegarder et mettre en valeur cet ensemble qui aujourd’hui se dégrade afin de l’intégrer dans le parcours de visite de l’abbaye. Devant le coût conséquent mais indispensable de cette opération d’envergure, vous pouvez y contribuer grâce à cette collecte de dons.

    • Juillet 2019Obtention du Label de la Fondation du Patrimoine
    • Octobre 2019Appel aux dons
    • Novembre 2019Début des travaux
    • Décembre 2019Date prévisionnelle de la fin des travaux

    Le lieu et son histoire : un passé mouvementé

    La communauté des Ursulines est fondée par Louis XIII à Toulouse, en 1611. En 1624, elle s’installe à Grenade dans une maison qui leur est donnée par le marchand Jean Dépuntis. La construction du couvent commence au début du XVIIe siècle. La communauté importante au cours du XVIIIe siècle, comptait jusqu’à 60 sœurs. En 1793 l’ensemble des biens est nationalisé et les sœurs sont chassées. Le pigeonnier et l’orangerie sont mentionnés dans l’état des lieux exigés par les autorités révolutionnaires. L’ensemble sera transformé en hôpital militaire puis scindé en plusieurs parties et structuré pour accueillir des habitations. En 1948 la famille Régnier-Bec, toujours propriétaire actuelle, acquiert la propriété du 56 rue Roquemaurel correspondant à la moitié nord de l’ancien couvent.

    La mobilisation : un territoire soudé autour d’un patrimoine

    Soucieuse de son patrimoine, la communauté des Ursulines souhaite avec ce projet mettre en avant le patrimoine historique de la commune de Grenade, précieux témoin de l’histoire locale. Ce patrimoine emblématique doit être restauré et valorisé pour les générations futures. Grâce à vos dons, vous participez à la sauvegarde de cet édifice religieux du XVIIe siècle.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 09/06/2021

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 80
    • 150
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Restons connectés

    Inscrivez-vous à la newsletter

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous