S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

L'ancien atelier de tissage et l'entrepôt de stockage du Tissage Larrousse à Coarraze (MELUSINE)

Participez à la restauration de la toiture de l'entrepôt de l'ancien Tissage Larrousse !

L'ancien atelier de tissage et l'entrepôt de stockage du Tissage Larrousse à Coarraze (MELUSINE)

© Ancien atelier de tissage Larrousse

pinMapSvgCoarraze - Pyrénées-Atlantiques
10 480
17 802

58%

19 755

Définition des montants

Faire un don
lockSvgPaiement 100% sécurisé
Partager ce projet

Le projet : Faire revivre l'ancien atelier et l'entrepôt de stockage

Nichée au cœur du village de Coarraze, la dernière « ferme usine » du département, « Le Tissage Larrousse » renferme un atelier de 9 métiers à tisser, une canetière et un ourdissoir avec toutes ses bobines de fils colorés de coton, de lin et de laine.

La première tranche du projet consiste a protéger et sauvegarder par le traitement des bois et des éléments de charpente, plafonds et planchers de l'atelier de tissage, qui malgré le petit entretien réalisé par sa propriétaire, nécessite une révision de la toiture et un traitement des bois atteints par des petites vrillettes. Si le déménagement/réimplantation des matières et matériels est réalisé par les bénévoles, le nettoyage et les traitements des solivages, poutraisons et planchers de l’atelier textile, (surface de 370 m²), permettra de remédier à cet état de fait, et ainsi de conserver cet atelier originel et original comme témoin de la grande époque du textile de la plaine de Nay/Coarraze.

La nouvelle tranche de travaux concerne la réfection de la toiture de l'entrepôt de stockage du Tissage Larrouse. La toiture en ardoise présente de nombreuses infiltrations et sa réfection totale est prévue, ainsi que celle du chéneau d'évacuations pluviales entre l'entrepôt de stocks et la maison d'habitation. Les structures bois seront nettoyées pour éviter toute infestation et remédier durablement à cet état de fait.

Outre ses caractéristiques architecturales, l’intérêt du bâtiment du stock réside dans les objets qui y sont conservés, lesquels préfigurent une véritable collection muséographique. Il est possible de distinguer ceux qui étaient initialement conservés dans l’entrepôt de stocks et ceux qui ont entre temps été collectés sous forme de dons.

  • Décembre 2021

    Projet sélectionné dans le cadre de l'appel à projet Mélusine 1

  • Janvier 2022

    Lancement de la collecte de dons

  • Avril 2022

    Début des travaux

  • Juin 2022

    Fin des travaux de restauration de la toiture de l'atelier de tissage

  • Décembre 2024

    Fin des travaux de restauration de l'entrepôt de stockage !

Le lieu et son histoire : Du "Petit Manchester à aujourd'hui"

Le Tissage Larrousse de Coarraze est fondé en 1911 par un ancien contremaître de filature de coton, Valérien Larrousse, dans un premier temps qualifié de colporteur puis de tisserand en 1914. Au décès du fondateur en 1939, l’atelier est repris par son fils, Gaston dit « Joseph », qui l’exploite jusqu’en 1984. Malgré la fabrication de linge de table et de torchons, le Tissage Larrousse restera quelque peu en marge de la vogue du linge basque par la fabrication, en particulier des vêtements de travail en coton, dont un stock important est visible dans un autre bâtiment. Cette configuration de « ferme-usine », la dernière dans tout le département des Pyrénées-Atlantiques, reste l’unique témoin de l'époque textile du "Petit Manchester ».

L’entrepôt de stocks constitue l’extension la plus récente du Tissage Larrousse. Il est construit entre 1947 et 1950. L’extension est initialement destinée à accueillir un nouvel atelier de tissage. Sa construction est assurée par Léopold Bignalet, entrepreneur en bâtiment de son état. Toutefois, une séparation entre les associés intervient en 1950, avant l’aménagement effectif des locaux en atelier de tissage. Récupérant une partie du matériel du Tissage Larrousse, Jean Larrousse, Baptistine et Léopold Bignalet partent alors fonder leur propre établissement à Bénéjacq.

Joseph Larrousse, qui recentre la fabrication sur le matériel contenu dans l’ancienne grange, met alors à profit le nouveau bâtiment pour y stocker les rouleaux de tissus au mètre sorti de son atelier et les articles prêts à être commercialisés. C’est également dans ce local qu’il effectue la découpe des tissus au mètre en vue de leur confection et au final l’empaquetage des commandes destinées aux clients.

C’est le dernier témoignage de toute ma vie de travailleuse de 14 à 60 ans, soit 46 ans d’activité.

Eliane Labarrière, 81 ans Ancienne Tisserande Ourdisseuse Confectionneuse sur la plaine de Nay Coarraze

Ce lieu me rappelle le village vivant de mon enfance autour de l’artisanat du tissage et du meuble. Un projet autour du Tissage Larrousse permettrait de redynamiser le village !

Francis Lahorgue, Coarrazien

C’est un véritable projet de territoire d’Utilité Générale et un lieu d’ancrage pour une filière en pleine dynamisation, qu’elle soit touristique, agricole ou de production ; pour aujourd’hui et pour demain !

Isabelle Pagnoux Consultante en gestion de projets territoriaux

C’est notre passé industriel « familial » de la commune, un potentiel pédagogique et de transmission des savoir-faire et des valeurs

Michel Lucante, Maire de Coarraze

C’est le dernier témoignage de toute ma vie de travailleuse de 14 à 60 ans, soit 46 ans d’activité.

Eliane Labarrière, 81 ans Ancienne Tisserande Ourdisseuse Confectionneuse sur la plaine de Nay Coarraze

Ce lieu me rappelle le village vivant de mon enfance autour de l’artisanat du tissage et du meuble. Un projet autour du Tissage Larrousse permettrait de redynamiser le village !

Francis Lahorgue, Coarrazien

C’est un véritable projet de territoire d’Utilité Générale et un lieu d’ancrage pour une filière en pleine dynamisation, qu’elle soit touristique, agricole ou de production ; pour aujourd’hui et pour demain !

Isabelle Pagnoux Consultante en gestion de projets territoriaux

C’est notre passé industriel « familial » de la commune, un potentiel pédagogique et de transmission des savoir-faire et des valeurs

Michel Lucante, Maire de Coarraze

C’est le dernier témoignage de toute ma vie de travailleuse de 14 à 60 ans, soit 46 ans d’activité.

Eliane Labarrière, 81 ans Ancienne Tisserande Ourdisseuse Confectionneuse sur la plaine de Nay Coarraze

Ce lieu me rappelle le village vivant de mon enfance autour de l’artisanat du tissage et du meuble. Un projet autour du Tissage Larrousse permettrait de redynamiser le village !

Francis Lahorgue, Coarrazien

La mobilisation : Restaurer en urgence pour éviter la dégradation de ce patrimoine industriel et artisanal

Le projet d’entretien des « bois » de l’usine de tissage et de réfection de la toiture de l'entrepôt de stockage est entrepris par sa propriétaire, soutenue par l’Association Territoires Textiles Pyrénées.

Soucieuse de la préservation de l’identité locale du village et de la réussite du projet, la propriétaire a fait appel au soutien de la Fondation du patrimoine afin d’ouvrir une collecte de dons qui permette aux habitants de participer à ce chantier de sauvegarde d’un patrimoine singulier, exceptionnel et émouvant.

Ce projet symbolise aussi la mobilisation d’un territoire rural de 28715 habitants, qui soutiennent le projet dans le but de préserver ce bâti comme le témoignage unique d’un passé industriel porteur de possibles projets d’avenir.

Il sera fait appel à des bénévoles pour le déménagement des tissus, des archives et du petit patrimoine conservés au sein de l'entrepôt de stocks, ainsi que pour leur repositionnement à l'issue des travaux.

Le Tissage Larrousse souhaite systématiser son ouverture au public lors des évènements suivants :

  • Journées Européennes du Patrimoine ;
  • Journées Européennes des Métiers d’Art.

Le Tissage Larrousse est également ouvert à la demande pour des visites de groupes. Plusieurs associations et partenaires potentiels ont ainsi manifesté leur volonté de découvrir le site en 2023.

Les partenaires

Partager ce projet
Mise à jour le 01/05/2024

Faites un don à ce projet de restauration !

Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 950 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

Mon don

  • 10
  • 100
  • 250
  • 500
Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
(66% de l'impôt sur le revenu)
Faire un don

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org