Entre Pesmes et Marnay, Montagney est une commune de 530 habitants située dans la vallée de l’Ognon, qui compte de nombreuses bâtisses et édifices à l’architecture remarquable. Dans le centre du village, visible de tous, se trouve la fontaine composée de 3 parties : la fontaine, formée d’un puisard couvert par un édicule de plan circulaire ; l’abreuvoir et le lavoir.

Il est difficile de dater précisément l’origine de la fontaine mais il y avait déjà là au XVIIIème siècle un dispositif avec fontaine, abreuvoir et lavoir sans couverture. En 1842, le conseil municipal vote la reconstruction urgente de la fontaine constatant que « la fontaine publique se trouve dans un état de détérioration et de dégradation complets ». Le projet est confié à l’architecte graylois Cristophe Colard. Cette fontaine fut construite par J-C Coquard, entrepreneur à Cresancey. Les travaux furent réceptionnés le 23/11/1846.

 

Médias

Nature des travaux

Le projet consiste d’abord à la rénovation du puits : les pierres de l’édifice sont particulièrement dégradées et les réparations faites à l’aide de béton et de ferraille au début du XXème ont contribué à accentuer la dégradation de l’édifice.
Le projet prévoit aussi la restauration de l’abreuvoir (remplacement de pierres, étanchéité du bassin…), des pavages et des caniveaux ainsi que le reprofilage du terrain en pente douce pour mettre en valeur cet ensemble architectural une fois restauré. Le projet n’englobe donc pas la restauration du lavoir.

Le coût de ce projet étant relativement élevé (estimation 137 500€ H-T), la municipalité a souhaité s’associer à la Fondation du patrimoine pour ouvrir une souscription publique afin de préserver cet édifice.

Vous pouvez tous ‘’apporter votre pierre’’ à la restauration de ce témoin de la vie quotidienne de notre village depuis près de deux siècles !.

Vocation du site

La fontaine-abreuvoir-lavoir était avant tout un lieu d’échanges, où les hommes se retrouvaient pour y faire boire leurs bêtes et les femmes pour laver le linge. Elle est le témoin d’une partie de l’histoire de notre village : écoutons le bruit de l’eau et les paroles s’égrenant au fil des rencontres, nous entendons fables et légendes, ragots et médisances… Si la fontaine a aujourd’hui perdu sa signification et son utilité première avec l’arrivée de l’eau courante dans les foyers au début du XXème, elle n’en reste pas moins un héritage commun du patrimoine communal, un bien reçu et à transmettre ; les habitants y trouvant une expression de leur identité propre.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine