Pendant son épiscopat, Hugues des Hazards fait édifier, entre 1506 et 1512, un château et une église. En 1516, il donne l’autorisation de construire des loges dans son château, une par foyer. Une soixantaine de ces maisonnettes, destinées à stocker et à mettre à l’abri les récoltes, sont bâties et peuvent aussi servir de refuge.

En 18 ans, « l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Architectural et Culturel de Blénod-lès-Toul » (ASPACB) a déjà restauré cinq de ces maisonnettes dont elle est propriétaire, au moyen de chantiers d’entreprises et de bénévoles. Elles abritent un musée d’objets traditionnels lorrains, une salle d’accueil pour les visiteurs et un bureau.

L’ASPACB possède aussi 2 loges situées en face de l’église, dites « Loge de la Vierge » très dégradées, mais avec une architecture exceptionnelle. Leur typologie architecturale est l’expression de cette vocation première de stockage : le 1er niveau n’était accessible à l’origine que par un escabeau ou une échelle escamotable, les baies sont petites et garnies de grilles de défense, les caves ne communiquent pas avec les étages.

Pour l’ensemble de ces constructions, leur fonction initiale de grenier-refuge a disparu pour celle d’habitat lors de la Révolution française. En ce qui concerne la Loge de la Vierge, il semble que cette mutation se soit opérée dès le XVIème siècle à la faveur de l’occupation de la maison par le curé de Blénod, neveu de l’évêque, nommé comme lui Hugues des Hazards. Ainsi des transformations visant à améliorer le confort sont faites : baies agrandies, escaliers, cheminées et pierres à eau installées. Les dispositions actuelles de la Loge de la Vierge témoignent donc de son histoire et des transformations qui ont accompagné son changement d’usage.

Médias

Nature des travaux

Les travaux d’étaiement qui avaient fait l’objet d’une précédente souscription ont été réalisés. Il convient maintenant d’engager les travaux de toiture, de consolidation des fondations et de la structure du bâtiment, ainsi que la reprise des maçonneries extérieures et intérieures.

Vocation du site

Dans cette double loge, tous les éléments d’intérêt architectural ou d’aménagement intérieur anciens seront préservés. Nous la destinons à l’installation d’un lieu d’exposition permanente sur Hugues des Hazards et son temps, ainsi qu’un lieu d’exposition temporaire ouvert aux artistes d’aujourd’hui.

Nous avons besoin de vous pour poursuivre cet important chantier de restauration !

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

vous aimerez aussi

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • LOGES DE BLENOD-LES-TOUL

    LOGE DE LA VIERGE A BLENOD LES TOUL / ASPACB

  • LOGES DE BLENOD-LES-TOUL

    LOGE DE LA VIERGE A BLENOD LES TOUL / Atelier Grégoire André

  • LOGES DE BLENOD-LES-TOUL

    LOGE DE LA VIERGE A BLENOD LES TOUL / ASPACB

  • LOGES DE BLENOD-LES-TOUL

    LOGES DE LA VIERGE DE BLENOD-LES-TOUL / Yves Poirel

  • LOGES DE BLENOD-LES-TOUL

    LOGES DE LA VIERGE DE BLENOD-LES-TOUL / AT. G. André