MAISON FORESTIÈRE DU SPITZBERG

Lovée dans une clairière au cœur de l’immense forêt domaniale du Dabo, tout près de la réserve biologique Natura 2000 du Grossmann, la Maison Forestière du Spitzberg a été construite en 1900 pour servir de relais de chasse à l’Empereur Guillaume II. Elle se trouve dans une zone de gestion adaptée aux Grands tétras et on y trouve également plusieurs espèces remarquables comme la chouette de Tengmalm, la chevêchette d’Europe, la gélinotte des bois... Le loup et le lynx ont été vus à quelques kilomètres de la maison. 

D'anciennes cartes postales portent la mention de « Forsthaus Spitzberg mit Kaiser Pavillon », un passé prestigieux pour cette belle endormie au fond des bois. L'architecte Prussien Richard Kuder qui réalisa le Palais des Fêtes de Strasbourg serait également l'architecte de la maison forestière du Spitzberg. 

Construite entièrement avec du grés rose des Vosges, cette magnifique bâtisse « biculturelle » est composée de deux façades bien spécifiques. L’avant, avec ses deux vérandas, est typiquement Bavaroise, tandis que l'arrière a été bâtie comme une ferme alsacienne à colombages. 

A partir de 1918 le relais de chasse devient propriété de l'ONF : il est utilisé en qualité de maison forestière pouvant accueillir et restaurer jusqu'à 20 touristes. La maison est ensuite utilisée par les chasseurs jusqu’en 2003, avant une longue période d’inoccupation qui faillit lui être fatale… Entièrement délabrée et vandalisée, ouverte aux quatre vents et aux intempéries, la maison reste vide jusqu’en 2012, date à laquelle une poignée d’amoureux de la nature (l’association Les Amis du Spitzberg), obtiennent une concession de l'ONF pour la rénovation et l’entretien de cette bâtisse d’exception.

Beaucoup de travail, de très nombreux week-end, et un peu de chance permirent de sauver et d’avancer dans la restauration des bâtiments. En effet, en 2013, la maison fût le décor majeur du film « les Nuits d'été », dont l'acteur principal est Guillaume de Tonquédec.

Médias

Nature des travaux

Cependant, malgré les très importants travaux de rénovations réalisés par les membres de l’association, épaulés par de nombreux amis bénévoles (déblaiement de 30m3 de gravats, réinstallation de l’eau courante et de l’électricité aux normes, installation de poêles à bois, réfection des pièces à vivre, des sols, de deux salles d’eau...), force est de constater qu’un point noir crucial subsiste : la toiture. 

En effet, les réparations et remplacements continus des anciennes tuiles ne suffisent plus. Les plaques en fibrociment amianté sont devenues poreuses et rendent les interventions dangereuses. Plus de 200 tuiles ont déjà été remplacées, en vain. 

Mois après mois, les nouvelles infiltrations mettent dangereusement en péril les travaux réalisés dans la maison. Seule une réfection intégrale de la couverture permettra de sauver définitivement cette magnifique maison forestière.

Aidez-nous en faisant un don !

Partenaires

  • ONF




faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • MAISON FORESTIÈRE DU SPITZBERG

    MAISON FORESTIERE DU SPITZBERG / Les Amis du Spitzberg

  • MAISON FORESTIÈRE DU SPITZBERG

    MAISON FORESTIERE DU SPITZBERG / Les Amis du Spitzberg

  • MAISON FORESTIÈRE DU SPITZBERG

    MAISON FORESTIERE DU SPITZBERG / Les Amis du Spitzberg

  • MAISON FORESTIÈRE DU SPITZBERG

    MAISON FORESTIERE DU SPITZBERG / Les Amis du Spitzberg

  • MAISON FORESTIÈRE DU SPITZBERG

    MAISON FORESTIERE DU SPITZBERG / Les Amis du Spitzberg