• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    MAISON GARDE-BARRIÈRE - DHUYS ET MORIN EN BRIE

    Sauvegarder un des derniers vestiges de la ligne Mezy - Esternay

    Gare
    Maison
    Collecte en cours
    MAISON GARDE-BARRIÈRE - DHUYS ET MORIN EN BRIE

    © (c)Association TFBCO / Ludivine Rivard

    pinMapSvgDhuys et Morin en Brie
    2 980
    80 000
    2 980

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Le projet : sauvegarder une ancienne maison garde-barrière

    La maison garde-barrière est située à l’extrémité Sud du département de l’Aisne sur la Commune de Dhuys et Morin en Brie, dans le territoire de la Brie Champenoise, à 20 Km de Château-Thierry, 50 Km d’Épernay et 100 Km de Paris.

    De nos jours, le bâtiment est resté dans son état d’origine sans la moindre transformation. Il est sain et dans un très bon état général. Les travaux consistent à restaurer toutes les menuiseries extérieures, rénover une partie de la toiture (bandeau de rive) et l'appentis dans son entièreté ainsi que de reprendre les enduits abîmés des différentes façades.

    L’Association Tourisme Ferroviaire de la Brie Champenoise à l’Omois (TFBCO ) est l’initiateur du projet. Celle-ci a pour but de défendre la culture ferroviaire et d’en préserver son patrimoine historique.

    Aujourd’hui, la maison garde-barrière se situe à 4km du point de départ de la voie ferrée qui se trouve à la gare de Montmirail (Marne) . De plus, le bâtiment s'inscrit parfaitement dans le projet global de l'Association TFBCO, propriétaire de la gare de Montmirail et de son château d’eau depuis 2015. Après une restauration, un musée ferroviaire y a été créé en 2021.

    • Mars 2022

      Ouverture de la collecte de dons + acquisition de la maison garde-barrière

    • Juillet 2022

      Début prévisionnel des travaux de restauration

    • Septembre 2022

      Fin prévisionnelle des travaux de restauration

    Le lieu et son histoire : l'ancienne "ligne de la vallée d'Ourcq à Esternay"

    La maison garde-barrière est édifiée en 1884 par la Compagnie des Chemins de fer de l'Est dans le cadre de la construction de la voie ferrée n°22². Cette dernière reliait Mezy (Aisne) à Esternay (Marne).

    Le 13 octobre 1869, le dossier d’un projet d’une ligne Calais-Méditerranée, passant par Amiens et Dijon, est entre les mains du Ministre des travaux publics. Mais, très vite, cette ligne censée être d’intérêt national est transformée en ligne d’intérêt local, amenant la ligne à être morcelée en plusieurs tronçons. Parmi ces derniers, la ligne d’Amiens à Dijon, dans la vallée de l’Ourcq à Esternay prendra le nom officiel de « ligne de la vallée de l’Ourcq à Esternay ». Cette ligne à voie unique fût déclarée d'utilité publique en 1875 et mise en service le 25 octobre 1884. A cette époque, les lignes ferroviaires appartenaient à des sociétés privées avant la création de la SNCF en 1937. Elle y fût donc rattachée le 1er janvier 1938.

    Elle a connu tout d'abord une période faste jusqu’en 1914 avec 5 trains de voyageurs dans chaque sens. Puis un premier déclin se produit entre 1914 et 1940 avec 3 trains de voyageurs dans chaque sens. Finalement, la fermeture du service voyageurs intervient, malheureusement, le 4 octobre 1953 entre Mezy et Esternay. Subsiste alors un trafic marchandises, mais le 29 octobre 1970 le tronçon Montmirail - Esternay est déclassé puis déferré. Aujourd’hui il ne reste plus que le tronçon Montmirail - Mezy (25,870 km).

    «
    Cette maison de garde-barrière témoigne de l'existence et l'importance d'un patrimoine bâti ferroviaire fortement marqué par une architecture spécifique [...]. Cette maison authentique de 1884 présente un intérêt public majeur au niveau culturel et historique. Je soutiens avec enthousiasme le projet porté par l'Association TFBCO de sauvegarde et de valorisation de cette maison de garde-barrière.

    Denis PEYNICHOUT

    »
    «
    Montmirail a été longtemps un nœud ferroviaire entre trois lignes secondaires. Seule survivante de cette époque, la ligne Montmirail-Mézy avec sa gare restée authentique et dans un bel état de conservation [...]. Cette maison de garde-barrière est une des rares a être restée dans sa configuration d’origine et mérite d’être reprise par l’association TFBCO pour lui redonner son aspect d’antan.

    Claude FAIVRE, Président de M.A.I. en Mons-Mirabilis et conservateur des Musées de 1814

    »
    «
    Alain Moroy et son conseil municipal sont heureux de pouvoir apporter leur soutien à l'Association TFBCO, en vue de l'acquisition d'un bien situé sur la Commune de Dhuys et Morin en Brie afin de pouvoir y créer un musée. Association dont les membres sont très actifs et ambitieux dans l'intérêt touristique ferroviaire du Sud de l'Aisne. Félicitations pour leur persévérance depuis 1997.

    Alain MOROY, Maire de Dhuys et Morin en Brie

    »

    La mobilisation : la créaction d'un deuxième musée ferroviaire

    Le projet de valorisation de cet édifice a deux objectifs distincts. Tout d'abord, de sauvegarder la maison pour que celle-ci devienne un modèle de maison de garde-barrière telle qu’elle était à l’époque de la Compagnie des chemins de fer de l’Est. Puis de l'utiliser pour créer un musée ferroviaire en complément de celui de Montmirail avec l’organisation de visites guidées 5 mois de l’année lors des circulations du train touristique PICASSO. Cela permettra donc de mettre en avant le patrimoine culturel et historique du territoire du sud de l’Aisne.

    Les partenaires

    Conseil Départemental de l'Aisne
    http://aisne.com
    Club des Mécènes du patrimoine de Picardie
    https://www.fondation-patrimoine.org
    Commune de Dhuys et Morin en Brie
    https://www.dhuys-et-morin-en-brie.fr
    Communauté d'Agglomération dela Région de Château-Thierry
    https://www.carct.fr
    Partager ce projet
    Mise à jour le 13/09/2022

    Vos contreparties

    Les contreparties sont à la charge du porteur de projet.

    La Fondation du patrimoine se décharge de toute responsabilité en cas de préjudice.

      Pour 1€

      checkmarkSvgInvitation privée à une balade ferroviaire à bord d'un autorail PICASSO au cœur de la Brie Champenoise entre Montmirail (51) et Artonges (02) y compris visite du Musée ferroviaire de Montmirail

      Pour 1€

      checkmarkSvgCommunication dans la revue national " La Vie du Rail"

    Faites un don à ce projet de restauration !

    La Fondation agit au plus près du terrain au travers de 21 délégations régionales et 100 délégations départementales. Pour soutenir les actions de nos 800 bénévoles et 87 salariés, soutenez ce projet.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    info iconCoût réel après réduction d'impôt : 85.00 €
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact