Un peu d'histoire...

Datée sous son fronton de 1807, la maison fut, à l’origine, le corps central du Relais de la Poste aux chevaux qui venait alors de quitter le centre-ville pour s’établir dans le faubourg sud de Villeneuve-sur-Yonne, où son activité se prolongea durant un demi-siècle. Une gravure de François-Jules Dumas exécutée vers 1845, figurant une vue du Relais depuis la colline de Beaudemont à l’est de Villeneuve, permet de se représenter l’aspect d’ensemble des bâtiments, avec remises, granges et diverses annexes s’élevant de part et d’autre de la vaste cour.

À la toute fin du XIXe siècle, Thadée Natanson, directeur de La Revue blanche, et son épouse Misia, alors "en quête d’une grande maison au bord de l’eau qui ne fût pas trop loin de Paris" [1], eurent un coup de cœur lors d’une excursion pour cet ancien Relais. La vaste demeure et son parc boisé furent alors, de 1897 à 1899, le lieu de villégiature de leurs amis écrivains et artistes, au premier rang desquels les peintres « Nabis » Vuillard, Bonnard, Roussel et Vallotton, ainsi que Toulouse-Lautrec, leur inspirant de nombreux tableaux aujourd’hui disséminés dans les musées et collections particulières du monde entier. Pour ne parler que d’Édouard Vuillard, hôte le plus assidu des Natanson, le catalogue raisonné [2] paru en 2003 recense plus d’une vingtaine d’œuvres produites lors des séjours villeneuviens – portraits, scènes d’intérieur, mais également paysages du bord de l’Yonne ou des coteaux environnants. Autres précieux témoins de cette période, des photographies prises par Vuillard et Alfred Natanson, le plus jeune frère de Thadée, nous transmettent des images attachantes de la vie conviviale du groupe, tout autant que des vues précises de l’intérieur et l’extérieur de la maison ainsi que du parc. S’appuyant sur ces instantanés parvenus jusqu’à nous et sur les correspondances et livres de souvenirs des principaux protagonistes, deux ouvrages parus récemment [3,4] nous plongent, avec des approches et des styles différents, dans l’atmosphère tour à tour insouciante et grave mais toujours animée de ces étés aux Relais.

Plus près de nous, après avoir perdu les deux ailes qui flanquaient son bâtiment principal, la maison fut, de 1975 à 1982, la propriété de l’écrivain Bernard Clavel (prix Goncourt 1968). Ce jurassien d’origine, qui devait fréquemment se rendre à Paris en tant que membre de l’Académie Goncourt, y trouva la commodité d’une résidence assez proche de Paris, alliée à l’attrait d’un espace presque forestier lui permettant à l’occasion de manier la cognée. Dans le vaste bureau qu’il s’aménagea au premier étage côté jardin, il écrivit notamment La lumière du lac (ouvrage pour la parution duquel il accorda une interview à Bernard Pivot [5] sous les frondaisons du parc durant l’été 1977), et Le Rhône ou les métamorphoses d’un dieu (paru en 1979).

 

[1] SERT Misia, Misia, Gallimard, Paris, 1952.

[2] SALOMON Antoine, COGEVAL Guy, CHIVOT Mathias, Vuillard : le regard innombrable. Catalogue critique des peintures et pastels, Wildenstein Institute ; Seuil ; Skira, Paris, 2003.

[3] DAUPHIN Jean-Luc, Toulouse-Lautrec a disparu, collection Histoire en histoires, édition des Amis du Vieux Villeneuve, 2018.

[4] PINÇON Jean-Marie, L’été des Nabis, Selena, Paris, 2019.

[5] https://www.ina.fr/video/CPB7705752101

actualité
du projet

Visite guidée de la maison "Les Relais" du 1er août

Jeudi 1er août 2019, à l’occasion d’une promenade commentée sur le thème « Villeneuve-sur-Yonne et ses peintres » conduite par Jean-Luc Dauphin, président de l’Association des Amis du Vieux Villeneuve...

Médias

Nature des travaux

Dans l'immédiat, un certain nombre de travaux extérieurs sont à réaliser pour sauvegarder le bâtiment. La présente souscription porte sur une première tranche de restauration consacrée à la couverture (versants les plus dégradés du toit, à l’ouest et au nord, fronton et totalité des gouttières) et aux menuiseries extérieures (porte d’entrée principale et volets), pour un montant de 47 300 €.

Une seconde tranche concernera ensuite la remise en état du rez-de-chaussée, où se trouvent des pièces (entrée, salon et salle à manger) demeurées quasi en l’état où les connurent les animateurs de La Revue blanche et leurs amis et dont attestent les photographies de Vuillard et d’Alfred Natanson.

Vocation du site

Guidés par une volonté commune de faire découvrir – ou mieux connaître – ce lieu et les temps forts de son passé, le propriétaire et l’association des Amis du Vieux Villeneuve-sur-Yonne souhaitent proposer, à échéance de quelques années, des temps d’ouverture de la maison des Relais au public pour des visites, des expositions ou d’autres animations culturelles. 

Mais bien avant cet objectif final, des visites extérieures ou d’autres événements vont être déjà ponctuellement organisés. Ainsi, le 1er août 2019, à l’occasion d’une visite guidée thématique « Villeneuve-sur-Yonne et ses peintres », une ouverture de la propriété a donné à découvrir les abords de la maison et le parc pour évoquer les hôtes exceptionnels des étés 1897-99.

Chacune, chacun, particulier ou entreprise, contribuera en soutenant ce projet à écrire une nouvelle page marquante de l’histoire des Relais…

Chaque donateur, habitant, entreprise, association, ami du patrimoine, bénéficiera de déductions fiscales incitatives. Vous pouvez faire un don par chèque ou en ligne sur le site sécurisé de la Fondation. Merci d’avance pour votre générosité !

 

L’ASSOCIATION Les Amis du Vieux Villeneuve-sur-Yonne, fondée en 1973, s’est donné pour objet l'étude, la défense et la mise en valeur du riche patrimoine historique et artistique du Villeneuvien. Année après année, dans un esprit de convivialité, elle contribue par ses animations et ses publications à transmettre et à faire rayonner ce qui constitue l'âme de ce terroir, répondant au besoin de racines de nos contemporains, originaires de ce terroir ou nouveaux venus désireux de mieux le comprendre et l'aimer.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Vue de la façade telle qu'elle se dévoile en empruntant l'allée depuis l'avenue - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Détail de l'imposant fronton et de la date gravée juste au-dessous - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Perron et porte d'entrée principale - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Vue de la façade côté parc. D'élégantes arcades matérialisent l'emprise des ailes disparues - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Vue d'artiste du Relais de poste depuis la colline de Beaudemont (dessin F.-J. Dumas, vers 1845) - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Carte postale du tout début du XXème siècle, montrant la façade principale avec ses deux ailes telle qu'ont pu la voir quelques années auparavant les Natanson et leurs amis artistes - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Les deux photographes devant la maison, côté parc. Vuillard, assis dans le fauteuil, qui prend le cliché avec l’aide de son retardateur, a soigneusement cadré pour saisir en arrière plan son initiateur au Kodak, Alfred Natanson - Maison Les Relais Villen / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Partie de boules devant le Relais, photo A. Natanson, 1898. De gauche à droite : Marthe Mellot, Marie Roussel, Édouard Vuillard, Romain Coolus, Ker-Xavier Roussel, Cipa Godebski, Félix Vallotton - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Misia assise sur le perron (photographie A. Natanson, 1899) - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Portrait de Misia Natanson au piano, 1897, huile sur toile, 82 X 96 cm, Henri de Toulouse-Lautrec, musée des Beaux-Arts de Berne - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Intérieur au poêle, 1898, huile sur carton contrecollé sur panneau parqueté, 51 x 78 cm, Edouard Vuillard, Musée de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    La Conversation (Alfred Natanson et Marthe Mellot), 1897-99, huile sur carton sur panneau parqueté, 54 X 67,5 cm, Edouard Vuillard, collection particulière, New York - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Portrait de Toulouse-Lautrec, 1898, huile sur carton, 39 X 30 cm, Edouard Vuillard, Musée Toulouse-Lautrec, Albi - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Interview de Bernard Clavel par Bernard Pivot sur le banc de pierre du parc des Relais, août 1977 - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    En-tête de lettre manuscrite de Bernard Clavel - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine

  • Maison Les Relais Villeneuve sur Yonne

    Logo de l'association "Les Amis du Vieux Villeneuve-sur-Yonne, partenaire du projet - Maison Les Relais Villeneuve-sur-Yonne / Fondation du patrimoine