MOBILIER DE LA BASILIQUE SAINT-DENIS

La Basilique de Saint-Denis fit l’objet, au XIXe siècle, de deux grandes campagnes de restauration, sous la direction des architectes François Debret (1814-1846) et Eugène Viollet-le-Duc (1847-1879). Le devant d’autel en pierre, orné de médaillons sculptés, peints et dorés, meublait la chapelle axiale du chevet, fut réalisé en 1833 par le sculpteur Sylvestre-Joseph Brun. Ce dernier fut également choisi par Debret pour restaurer les trois portails de la façade.
Ce devant d’autel remployait en son centre une mosaïque du XIIe siècle entourée de huit scènes de la vie de la Vierge.
L’autel entreposé dans le dépôt lapidaire de la Basilique, demeure l’un des rares témoins des aménagements cultuels de François Debret.

Médias

Nature des travaux

RESTAURATION DU DEVANT D’AUTEL DE FRANÇOIS DEBRET

Selon le projet de l’architecte en chef des Monuments historiques, il est envisagé de remployer le devant d’autel de François Debret dans une des chapelles nord. Il sera présenté sur un soubassement mouluré en pierre. Sa polychromie et sa dorure seront restaurées et complétées à partir des traces subsistantes. Un tabernacle sera aménagé à l’emplacement de la mosaïque, déposée en 1957. Sa réalisation est confiée à Robert Goossens. Orfèvre de renommée internationale, il fut l'artisan de la collection de bijoux de Gabrielle Chanel de 1953. Les ateliers de la Maison Goossens furent longtemps situés rue du Landy à Saint-Denis.

Robert Goossens exécutera la commande en laiton martelé et poinçonné enrichi d’un cabochon en cristal de roche.

CRÉATION D'UN DOSSERET GRAVÉ DE LA CATHÈDRE

Un dosseret concave sera créé. Il mettra en valeur la cathèdre (siège de l’évêque), copie du trône de Dagobert exécutée en 1838 par le bronzier Vittoz. L’original qui a échappé au vandalisme, est conservé à la Bibliothèque Nationale ; selon Suger, il fut donné à l’abbaye de Saint-Denis par Dagobert (629-639).

Le dosseret conçu par Vladimir Zbynovsky, sculpteur de l'autel et de l'ambon en pierre et verre, complète l’aménagement liturgique du chœur de la basilique cathédrale. Le décor du dosseret portera la gravure du texte grec du Prologue de saint Jean. Il sera donc le fac-simile extrait d’un lectionnaire du XIe siècle ayant appartenu à la bibliothèque de l’abbaye, conservé à la Bibliothèque nationale. Le nom du copiste est connu, le moine Elias, ainsi que la date du manuscrit, 1022.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine