• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Four du moulin Bovagnet à La bridoire

    Restaurons le four du moulin Bovagnet à La bridoire en Savoie !

    Four
    Moulin
    Collecte en cours
    Four du moulin Bovagnet à La bridoire

    © Hervé Diologent Photographe

    pinMapSvgLA BRIDOIRE
    470
    15 000
    470

    Définition des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Soutenir ce projet
    Partager ce projet

    Restaurer le Four du moulin Bovagnet

    Le moulin Bovagnet est le dernier témoin du riche passé hydraulique du village de La Bridoire qui comptait de nombreux moulins le long de la rivière Thiez. Son caractère exceptionnel réside dans son organisation sur 4 niveaux et dans ses installations qui permettent de lire l’évolution du moulin de la meunerie à la minoterie. En effet, en 1911, l’usine hydro-électrique du village entre en service. Les meules en pierre actionnées par les roues horizontales font place aux broyeurs-convertisseurs à cylindres alimentés par un moteur électrique. En achetant ce moulin en 2013, la municipalité consciente du fort intérêt patrimonial du bâtiment et de son site, souhaite le restaurer pour l’ouvrir aux visiteurs et leur permettre de s’immerger dans la vie d’un moulin datant de1836. Le projet actuel est de garder ce moulin dans son « jus », de sécuriser et d’organiser les différents espaces pour une découverte pédagogique et authentique du fonctionnement d’un moulin. Cette première phase de travaux concernera ainsi la restauration du four du moulin Bovagnet.

    Alors réveillons ensemble le meunier, et apportons un peu d’eau à son moulin !

    Histoire du moulin

    1836, c’est l’inscription que l’on peut lire sur le battoir extérieur, elle correspond à l’installation du 1er meunier : Antoine Bovagnet. Notons que l’emplacement du moulin est déjà mentionné sur la mappe sarde de 1738. Les descendants d’Antoine développeront et exploiteront le moulin jusqu’en 1939, année de sa fermeture définitive. Un grand changement interviendra en 1911, date à laquelle la nouvelle usine hydro-électrique du village (gérée par la SHEB) s’engage, dans le cadre d’un traité avec la commune, à fournir gratuitement la force motrice du moulin soit 9,02 CV. Le meunier de l’époque, Anthelme Bovagnet remplace les meules par des appareils à cylindres qui permettront un travail plus fin de la farine. Le moulin évolue alors de la meunerie à la minoterie. Les installations sont toutes conservées, ce qui explique l’encombrement des espaces et surtout brouille les pistes pour retrouver le chemin exact du blé à la farine !

    «
    Le projet me tient à coeur étant moi-même fils, petit-fils et arrière petit-fils de meunier, le moulin est le dernier témoin du riche passé hydraulique de notre village. Il est essentiel de la conserver et de l'ouvrir au public.

    Yves-Marie Berthier, Maire de La Bridoire

    »
    «
    Ce projet de mise en visite du moulin m'intéresse puisqu'il s'agit d'un patrimoine familial. Les deux sœurs Bovagnet étaient des cousines qui seraient ravies de savoir ce précieux patrimoine conservé et mis en valeur et en visite.

    Annie-Claire Bovagnet-Pascal, Présidente de l'association à la découverte du passé de La Bridoire

    »
    «
    En tant que Bridoirien très attaché à mon village, très impliqué dans les associations locales, je suis très motivé par ce projet qui permettra de partager cette richesse de notre patrimoine et ma connaissance de son histoire et de son fonctionnement.

    Frédéric Gangloff, Bénévole pour le moulin Bovagnet

    »

    Le projet de valorisation

    L’histoire de ce moulin et son état de conservation en font le fleuron de notre patrimoine hydraulique local. Son abandon depuis 1939 nécessite des travaux de restauration et de sauvegarde : les espaces doivent être sécurisés, les planchers consolidés, la toiture remplacée, les huisseries rénovées. Certaines installations doivent être démontées pour permettre une circulation plus aisée des visiteurs. Une scénographie légère expliquera l’organisation des différents niveaux du moulin. Elle guidera le visiteur en suivant le circuit du grain de blé à la farine. Outre la visite du moulin, le visiteur pourra découvrir tout un site riche en petit patrimoine vernaculaire : charretières, étables, soue, lavoir, four à pain. L’idée est de créer un pôle patrimoine et de l’animer par des fêtes du four réunissant habitants et touristes.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 02/11/2022

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Peu à peu, dans l’indifférence, le patrimoine de la France se dégrade. La Fondation du patrimoine et ses 850 bénévoles relèvent chaque jour le défi de sauver ce patrimoine pour le transmettre aux générations suivantes, à travers toute la France. Pour nous aider, faites un don.

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    Coût réel après réduction d'impôt : 85.00 €info icon
    (66% de l'impot sur le revenu)
    Soutenir ce projet

    Vous aimerez aussi

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact