• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
Menu
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • S'informer
  • Mon espace donateur
  • Soutenir un projet

    Peintures murales du moulin de la Vierge à La Ménitré

    Cet édifice unique melange entre un moulin et une chapelle possédait jadis de belles peintures murales, aidez-nous à les faire renaitre pour faire de nouveau rayonner cet étonnant moulin.

    Moulin
    Le moulin de l'extérieur

    © © MOULIN ET CULTURE DE LA VALLEE

    pinMapSvgLA MENITRE
    7 175
    4 000

    179%

    33 175

    Définition des montants

    Collecte terminée
    Le projet
    Les actualités
    1
    Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
    Partager ce projet

    Le projet : dernière étape de restauration

    Les façades extérieures du moulin ont déjà été restaurées en 2013 et 2017. Cette dernière tranche des travaux se concentrent maintenant sur des travaux d'aménagement et de restauration de l'intérieur de l'édifice.

    Ainsi à travers cette collecte de dons, les peintures murales du moulin seront refaites pour retrouver un aspect plus fidèle à l'identité du lieu. Les sols ainsi que les lumières du moulins bénéficieront eux aussi de restaurations.

    Le lieu et son histoire : d'un moulin à une chapelle

    Ce moulin fut construit en 1839 par M. Chauveau-Doublard meunier de la région. À l'origine l'édifice s'appelait "le moulin du Pignon Blanc". Le moulin cessa toute activité à peine 60 ans après sa construction au début du XXe siècle. La dernière héritière du bien Mademoiselle Adèle Chauveau le donna à la société de la cour St Laud lors de son entrée à la communauté des religieuses hospitalières de Beaufort en Vallée en janvier 1906.

    En mai de la même année, Mademoiselle Marie Meignan, habitant au pied du moulin, revient guéri après un voyage à Lourdes. En 1908, elle achète une statue de Notre Dame de Lourdes et la fixe sur le pivot du moulin, à la place de la Hucherolle et des ailes qui avaient été enlevées en 1905. La statue sera bénite le 25 octobre 1908. Le moulin du Pignon Blanc devint alors le moulin de la Vierge

    En juin 1909, le conseil paroissial décide de mettre la garderie St Antoine au rez- de-chaussée et de transformer le premier étage en chapelle. Le 15 octobre 1911, une cloche offerte en exvoto par le caissier de la Compagnie d’Orléans était baptisée Gabrielle - Jeanne - Amédée. C'est en 1913, que des des peintures murales représentant le moulin en fonctionnement et des paysages de la vallée seront réalisées par Charles Rocher, peintre aux Rosiers-sur-Loire.

    À gauche les peintures murales originelles, et à droite les murs du moulin avant travaux.

    La mobilisation : une association mobilisée depuis plus de 20 ans

    Propriétaire du moulin depuis 1996 l'Association Moulin et culture de la Vallée (anciennement association d'Éducation populaire), oeuvre pour la restauration et la mise en valeur de l'édifice.

    Régulièrement des expositions sont organisées au sein du moulin pour retracer son histoire ainsi que celle de la commune et plus largement de la Vallé d'Anjou. Les peinture seront l'occasions de mettre à l'honneur l'histoire et les paysages de la région.

    Quelques images des travaux réalisés :

    Les partenaires

    Association MOULIN ET CULTURE DE LA VALLEE
    Partager ce projet
    Mise à jour le 23/03/2022

    Vous aimerez aussi

    Voir tous les projets

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous

    Besoin d'aide ?

    Trouvez les réponses à vos questions ou contactez-nous.

    Foire aux questionsFormulaire de contact