S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet

Menu

ORANGERIE DE BASSAC

Sauvegarder une orangerie du XIXe siècle dans le parc communal de Bassac, destinée à accueillir des expositions et située à proximité immédiate de l’abbaye de Bassac.

Collecte terminée
avant travaux

© L'orangerie de Bassac en ruine

pinMapSvgBASSAC
4 710
11 846

39%

8 892

Définition des montants

Collecte terminée
Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
Partager ce projet

Le projet : réhabiliter l’orangerie de Bassac en faisant appel à un chantier d’insertion

L’ancienne orangerie de Bassac, située dans le parc communal de Rimling, a besoin de vos dons pour retrouver une nouvelle vie. Abritant au XIXe siècle les plantes et agrumes qui y étaient entreposés en hiver, l’orangerie est tombée peu à peu à l’abandon. Il s'agit de sauvegarder l'orangerie en ruine. En effet, la couverture en verre est détruite, les murs en pierre de taille sont gravement fissurés et toutes les menuiseries sont à remplacer. La commune fait appel au chantier d’insertion communautaire de Grand Cognac, « La Clé de voûte ». Grâce à vos dons, les travaux ont démarré en février 2020.

  • Lancement de l’appel aux dons

    Juillet 2019

  • [4.1] Début des travaux

    Février 2020

  • Inauguration de l’orangerie restaurée

    Juin 2021

Le lieu et son histoire : de la conservation des plantes à l’exposition d’œuvres d’art dans l’ancienne orangerie

L’orangerie constituera une halte rafraîchissante dans le parc communal richement planté, à côté notamment d’un cèdre du Liban centenaire. Située dans le bourg de Bassac, elle est entourée par les vignobles du Pays de Cognac.
Orienté au Sud, le bâtiment servait autrefois à protéger les plantes des rigueurs de l’hiver. De forme semi-circulaire, il était couvert d’un toit en verre. Sa façade en pierre de taille s’ouvrait sur le jardin par quatre grandes fenêtres et une porte centrale vitrée. L’orangerie offrira un espace dégagé et lumineux, propre à accueillir des expositions ou d’autres manifestations culturelles.

Le recrutement sur le chantier d’insertion est une bonne opportunité pour se découvrir, apprendre de nouvelles compétences et de nouvelles connaissances dans un secteur d’activité que je ne connaissais pas du tout mais qui était tout de même raccord avec une de mes passions.

Charles Martineaud, agent en insertion de "La Clé de voûte"

La mobilisation : un territoire rural soudé autour du projet

La restauration de l’orangerie de Bassac est confiée au chantier d’insertion « La Clé de voûte ». Elle permet de former aux métiers du patrimoine plusieurs personnes en difficulté professionnelle et contribuera à leur reprise d’activité. Dans le cadre du chantier, des activités de découverte sont proposées aux enfants de l’école communale et animées par les agents en insertion : quizz sur les outils utilisés, démonstration de pierre de taille, visite de chantier. La réhabilitation de l’orangerie en lieu d’expositions ouvre aussi des perspectives culturelles propres à mobiliser les charentais, à Bassac et bien au-delà en pays cognaçais.

Les partenaires

Commune de Bassac

Partager ce projet
Mise à jour le 23/11/2022

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org