• Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Découvrir la Fondation
  • Soumettre un projet
  • S'engager
  • Mon espace donateur
  • Orgue de l’église Saint-Jean-Baptiste à Tarbes

    Restaurer l’orgue de Saint-Jean-Baptiste, chef-d’œuvre de l’organiste Auguste Commaille.

    Mobilier
    Eglise
    Orgue
    Collecte en cours
    orgue de l’église saint-jean-baptiste
    pinMapSvgTARBES
    40 050
    25 050
    450 000

    5%

    Détails des montants

    Soutenir ce projet
    lockSvgPaiement 100% sécurisé
    Le projet
    Partager ce projet

    Le projet : conserver un orgue de la fin du XIXe siècle

    Votre aide est indispensable pour soutenir la restauration urgente de l’orgue de l’église Saint-Jean-Baptiste à Tarbes, orgue d’une qualité remarquable, véritable patrimoine d’exception acquis par la ville à la fin du XIXe siècle.

    Le projet consiste à sauver cet instrument, appelé à disparaître. Votre don aidera à la préservation et la valorisation de ce précieux patrimoine, important pour la ville de Tarbes. Pour ce faire, le cahier des charges révèle un montant conséquent de 450 000 € afin de réhabiliter cet orgue.

    • Juin 2017Appel aux dons
    • Janvier 2018Début des travaux
    • Janvier 2019Fin de la restauration

    Le lieu et son histoire : chef-d’œuvre de l’organiste Auguste Commaille

    En 1884, Auguste Commaille, facteur d’orgue à Bordeaux, est appelé à Tarbes, pour la rénovation de l’orgue de la Cathédrale de la Sède : il supprime les plein-jeux, ajoute des gambes, construit une console. L’instrument possède alors 30 jeux.

    En 1893 la paroisse Saint-Jean-Baptiste, lui confie la construction d’un orgue monumental. De cet organiste, très actif en Gironde et dans le sud-ouest à partir de 1870 (restauration de l’orgue de l’église Saint-Vincent de Mérignac) l’histoire n’a retenu que l’exceptionnelle qualité de ses instruments dont il ne reste que peu d’exemples. Celui de Tarbes est ainsi le dernier témoignage qu’il faut protéger. D’après l’abbé Louis Dantin, vicaire de la paroisse, l’orgue a coûté 25 000F. Il a été financé par la vente de l’ancien instrument, 4 000F, à Auguste Commaille ; et le reste par une souscription. Cet instrument, de facture romantique, comporte 25 jeux répartis sur deux claviers manuels de 56 notes et un pédalier de 27 marches.

    La mobilisation : un territoire soudé autour du projet

    La ville de Tarbes souhaite sauvegarder ce précieux patrimoine, dernier instrument connu d’Auguste Commaille. Cette collecte de dons permettra de sauvegarder l’orgue et d’en promouvoir sa renommée.

    Partager ce projet
    Mise à jour le 30/08/2021

    Faites un don à ce projet de restauration !

    Vous êtes un particulier, un membre d’association, un élu ou un chef d’entreprise ? Vous souhaitez participer à la valorisation du patrimoine et vous engager pour sa sauvegarde aux côtés de la Fondation du patrimoine ?

    Mon don

    • 10
    • 100
    • 250
    • 500
    infoSvgCoût réel après réduction d'impôt : 85.00
    (66% de l'impot sur le revenu)

    Où nous trouver ?

    Trouvez le bureau de la Fondation le plus proche.

    La Fondation près de chez vous