L'église sainte Madeleine de la commune historique de la Chapelle d'Andaine (autrefois La Chapelle moche) a été construite à la fin du 19ème siècle. Elle est de style néogothique et s'impose par ses dimensions.

Lors de sa construction, elle ne possédait pas d'instrument pour accompagner les célébrations. Il a fallu attendre les années 1920 pour qu'une paroissienne qui avait souhaité garder l'anonymat fasse don d'un orgue initialement installé dans un couvent de la région de Rouen. Le curé de l'époque, l'abbé Vivier fit alors édifier à l'intérieur de l'église une tribune pour accueillir l'instrument.

Il s'agit d'un orgue du 16ème siècle avec un buffet à quatre tourelles dans un parfait état de conservation pour la partie meuble de ce bel instrument. Quinze orgues à quatre tourelles ont été fabriqués en Normandie au cours des siècles et particulièrement au 16ème. Celui de la Chapelle d'Andaine est le seul instrument de ce type encore en état dans le département de l'Orne. Les autres instruments recensés se trouvent pour la plupart en Haute Normandie, ce qui accréditerait son origine rouennaise.

Fabien Dessaux, organiste titulaire de l'orgue de l'église Notre Dame des Andelys, a dressé un panorama des orgues à 4 colonnes qui nous permet d'apprécier la rareté et la valeur patrimoniale de cet orgue. Une procédure de classement auprès de la DRAC est en cours.

Cet instrument a, sous les doigts de plusieurs organistes, ponctué depuis son inauguration en 1935, les célébrations locales. L'histoire ne le dit pas mais des évènements heureux comme la fin de la deuxième guerre-mondiale ont certainement été l'occasion de faire résonner ses jolies sonorités.

Hélas le temps a fait son œuvre et plus particulièrement la canicule de 2003 lui a fait subir des dégâts irréversibles et il a définitivement cessé de fonctionner en 2013. 

 

Médias

Nature des travaux

Une association s’est alors constituée, avec le soutien de la commune nouvelle de Rives d’Andaine, pour mener à bien cette restauration. Monsieur Emmanuel Foyer, facteur d’orgue, a été sollicité pour établir un diagnostic des travaux à entreprendre pour permettre à cet instrument de retrouver son lustre d’antan !

C’est un budget de 21 000 euros HT qu’il va falloir engager. L’association de sauvegarde du patrimoine des Rives d’Andaine « Point d’orgue », en partenariat avec la Fondation du patrimoine espère collecter une somme d’environ 12 000 €.

Le souhait de l’association serait de pouvoir réaliser les travaux au cours de l’année 2020.

Vocation du site

Le site est à vocation cultuelle.

faire un don
et calculer vos avantages fiscaux

Vous bénéficiez d'une défiscalisation de: - €

devenez acteur
de la fondation du patrimoine