S'informergotoResearchProjectSoutenir un projet
imageEspace donateur
imageEspace projet

Menu

Pont sur la Saône de Lironcourt dans les Vosges

Participez à la restauration du pont de Lironcourt qui enjambe la Saône, interdit à la circulation depuis 3 ans.

Pont sur la Saône de Lironcourt dans les Vosges

© Vue d'ensemble du tablier du pont de Lironcourt.

pinMapSvgLIRONCOURT
42 475
50 000

84%

49 975

Définition des montants

Collecte terminée
Merci à tous nos donateurs qui ont soutenu ce projet.L’appel aux dons est maintenant terminé.
Partager ce projet

Le projet : restaurer le pont pour relier les villages autour de Lironcourt

Il est nécessaire de reconstruire ce pont car il permettra de relier à nouveau les villages de Lironcourt à Grignoncourt et Fignévelle, dans les Vosges.

L'actuel tablier sera déconstruit, les culées et les piliers en pierre seront conservés et restaurés. Le nouveau tablier sera composé de poutres en béton précontraint permettant le passage d’engins agricoles. Afin de conserver son aspect d'origine, les poutres en fonte actuelles seront démontées avec soin et reposées en façade. Le garde-corps supérieur sera de type « rives de Moselle », l'aspect extérieur de l'ensemble du pont sera ainsi reconstitué.

  • Octobre 2020

    Lancement de la souscription

  • Début 2021

    Lancement des travaux

  • Juillet 2021

    Fin des travaux

Le lieu et son histoire : un pont sur la Saône depuis le XVIe siècle

Aux XVIe et XVIIe siècles, les habitants de Lironcourt et Grigoncourt franchissaient la Saône par un gué pittoresque : le gué Barrot. En 1834, la construction d'un pont en bois est décidée.

L'architecte Mathey de Neufchâteau conçoit 2 culées et 3 piliers en maçonnerie avec un tablier en bois, construit grâce aux réserves forestières de Lironcourt.

A la fin du Second Empire, le tablier devient dangereux et l'agent Voyer de Neufchâteau décida la consolidation des poutres pourries. Le pont reste dans cet état jusqu'à l'invasion prussienne en 1870. Le pont se voit modernisé grâce au plan Freyssinet par un projet de tablier en poutres métalliques supportant des dalles en pierre de sable de la carrière de Châtillon-sur-Saône voit le jour.

Suite à de nombreuses péripéties, le projet est finalement accepté en 1882. Ces belles poutres en fonte sont fabriquées par l’entreprise Karcher de Champigneulles. Les lettres KARCHER sont d’ailleurs inscrites sur les poutres en fonte, témoin de cette belle époque de « l'âge de fer », d'autant plus que le dessin du tablier aurait été réalisé par l'agence Eiffel de Paris.

Ce projet tant attendu de restauration de ce pont rétablira enfin la liaison entre les Vosges et la Haute Saône et desservira à nouveau les villages de Grignoncourt, Bousseraucourt et Fignévelle.

Monsieur Dominique Mougin, Maire de Lironcourt

La mobilisation : une commune mobilisée pour restaurer son pont

Fortement dégradé par le passage d'engins agricoles, le pont est interdit à la circulation depuis plusieurs années.

Une fois restauré, le pont sera de nouveau ouvert à la circulation et permettra de relier à nouveau les Vosges à la Haute Saône.

Les partenaires

Préfecture (Etat)

Partager ce projet
Mise à jour le 23/11/2022

Vous aimerez aussi

pinMapSvg
pinMapSvg
pinMapSvg

Trouver le bureau de la Fondation le plus proche

Siège de la Fondation

153 bis, avenue Charles de Gaulle92200 Neuilly-sur-Seine01 70 48 48 00info@fondation-patrimoine.org